Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les révolutions silencieuses de l’épargne

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Le nouveau visage des épargnants patrimoniaux va-t-il orienter un changement de business model chez les acteurs du monde l’épargne ?

Selon Legal & General, des révolutions silencieuses de l’épargne ont aussi eu lieu ces dernières années : fin de l’âge d’or du taux de rendement garanti et élevé, disparition de la théorie des 10 ans, transfert du risque vers l’épargnant, etc.

Le particulier a donc dû s’adapter en réajustant ses attentes et en modifiant son comportement en matière d’orientation de stratégie de gestion de patrimoine et de sélection des placements :

- plus et mieux informé, il n’en est pas pour autant autonome ;

- curieux, il ne veut négliger aucune opportunité de rendement ;

- de moins en moins confiant dans les marchés financiers, il souhaite s’orienter vers des actifs plus tangibles ;

- résolu à optimiser son rendement malgré un environnement incertain, il est prêt à prendre davantage de risque et il ne fait plus de la carotte fiscale son critère numéro.

Le comportement et les attentes de ce nouvel épargnant patrimonial devraient avoir un impact notoire sur les produits conçus et proposés, mais également sur l’activité des acteurs du monde de l’épargne. C’est donc le cœur de métier du conseiller et le business model des établissements financiers doivent évoluer.

Plus de détails sur les révolutions silencieuses de l’épargne et les changements que les banques devront opérer : www.lgfrance.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation