Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le sort des éléphants, des rhinocéros et des tigres entre les mains de la Commission européenne

ABONNÉS

La Commission européenne a annoncé vendredi la tenue d'une consultation sur l'approche de l'UE dans la lutte contre le trafic de la faune sauvage. IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) a salué cette initiative, qui arrive à point nommé : le trafic d'espèces sauvages a en effet atteint des proportions alarmantes et compromet désormais la survie de nombreuses espèces animales, notamment celles des éléphants, des rhinocéros et des tigres.

Sonja Van Tichelen, Directrice régionale Union européenne d'IFAW, explique : « Nous sommes engagés dans une course effrénée pour sauver certaines des espèces animales les plus emblématiques du monde. Le trafic d'espèces sauvages est un problème complexe auquel il n'existe pas de solution simple. Nous nous réjouissons de constater que la consultation de l'Union européenne reconnaît la nécessité d'une approche globale et coordonnée pour protéger la faune sauvage. Si nous voulons sauver les éléphants et les rhinocéros pour les générations futures, nous devons établir un nouveau plan d'action européen afin de lutter contre le trafic d'espèces sauvages. Celui-ci devra comprendre des engagements contraignants permettant la création d'un fonds fiduciaire pour aider les États de l'aire de répartition des espèces concernées dans la lutte contre les braconniers et les trafiquants. » 

Le Parlement européen s'est clairement positionné en ce sens dans la résolution qui a été adoptée trois semaines plus tôt à une majorité écrasante.

« Nous nous réjouissons de voir l'Europe œuvrer aux avant-postes de la lutte contre la criminalité faunique. Mercredi dernier, trois rangers du Kenya Wildlife Service livraient aux parlementaires néerlandais des témoignages poignants sur les conditions dans lesquelles s'opère la lutte contre le braconnage sur le terrain. Jeudi dernier, la première destruction de stocks d'ivoire à grande échelle en Europe était organisée à Paris, au pied de la Tour Eiffel. Les chefs d'État du monde entier doivent en outre se réunir à Londres la semaine prochaine pour se concerter et adopter une position commune afin d'endiguer ce fléau grandissant. »

Kelvin Alie, Directeur du programme d'IFAW sur la criminalité liée aux espèces sauvages nous rappelle quelques chiffres : « Chaque année, 25 000 à 50 000 éléphants sont tués par les braconniers pour leur ivoire. Avec une valeur annuelle estimée à 19 milliards de dollars, le commerce illicite d'espèces sauvages compte parmi les activités criminelles les plus lucratives du monde, au même titre que le trafic de stupéfiants, la contrefaçon et la traite d'êtres humains. Plus de 41 tonnes d'ivoire de contrebande ont été saisies en 2013, soit la plus grande quantité confisquée en 25 ans. Loin d'être exceptionnelles, les saisies dépassant les 800 kilos sont désormais la norme. Si nous voulons sauver les éléphants, nous devons nous attaquer à chacun des maillons de la chaîne du trafic de l'ivoire, des braconniers aux consommateurs en passant par les trafiquants. »

Pour en savoir plus : www.ifaw.org

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...