Connexion
/ Inscription
Mon espace

Assurance-vie : la barre des 1 500 Mds€ sera sans nul doute franchie en 2014

ABONNÉS

Extrait de l’analyse de Philippe Crevel, Économiste et Secrétaire Général du Cercle des Epargnants

Après l’annus horribilis 2012, l’assurance-vie a effectué en 2013 un rétablissement avec une collecte positive de 10,7 Mds€. L’encours de l’assurance-vie s’établit désormais à 1 462 Mds€ et  les 1 500 Mds€ sera sans nul doute franchie en 2014.

Une collecte brute en hausse en 2013 mais en retrait sur longue période
Avec 119 Mds€ de collecte brute, l’assurance-vie revient à ses niveaux du début des années 2000, niveau qui doit être relativisée car l’assurance-vie a bénéficié de transferts en provenance de produits tels que l’épargne logement, PEA…
L’amélioration de l’environnement économique et les garanties apportées par les pouvoirs publics sur le régime fiscal expliquent le rétablissement de 2013.

La maturité des contrats et le vieillissement de la population expliquent le haut  niveau des rachats : 50% ont plus de 12 ans et deux tiers des encours a plus de 8 ans. Les rachats sont passés de 50 Mds€ en 2001 à 120 Mds€ en 2012. La progression s’explique également par le vieillissement de la population : les retraités puisant de plus en plus dans leur épargne pour maintenir leur niveau de vie.

La baisse des taux de rendement des fonds euros a-t-il joué un rôle dans le recul de la collecte brute, sans nul doute. Il faut relativiser l’impact réel de cette diminution : en moyenne, le rendement des fonds euros s’est contracté de 1,5 point en 7 ans mais dans le même temps le taux d’inflation a diminué de 1,6 point.

La diminution des taux de rendement des fonds euros arrive à son terme sous réserve qu’il n’y ait pas de choc obligataire. La remontée progressive des taux devrait être bénéfique surtout si, dans le même temps, le cours des actions résistent.. A noter : le rendement des UC a été de 10,7% en 2013, celui des fonds € devrait être en moyenne de 2,8%.

Fin de la concurrence du Livret A
En 2012, et au début 2013, l’assurance-vie a dû faire face à la concurrence de l’épargne réglementée qui a bénéficié du relèvement des taux de rémunération du Livret A et LDD.

2014 devrait être une année charnière avec la préparation des contrats euro-croissance qui devrait être commercialisés à la fin de l’année ou en 2015. L’amélioration de la conjoncture économique devrait inciter les épargnants à investir une partie de leurs liquidités sur des placements long terme.

 

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Mark Rogers, Montanaro AM

3 questions à Mark Rogers, gérant des fonds Montanaro European Midcap Fund et back-up manager du Better World Fund Vous avez rejoint l'équipe de Montanaro il y a près de 5 ans. Quel est l'état d'esprit qui anime les équipes de gestion ? Chez Montanaro, rien n'est blanc ou noir, nous privilégions en permanence la nuance en misant sur l'innovation et la formation. Il s'agit pour nous d'une quête permanente de savoir-faire en matière de gestion. Ensuite, pour l'implémentation, c'est un...