Connexion
/ Inscription
Mon espace

Crédit immobilier : Bilan 2013 – Perspectives 2014

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Pour ACE Crédit, acteur du crédit immobilier en France : « 2013 a été marquée par des taux historiquement bas. Un contexte favorable aux acheteurs qui risque de ne pas se maintenir compte-tenu du projet de titrisation des crédits immobiliers. »


1/ Perspectives 2014 : 

 

Selon Joël Boumendil, dirigeant du Groupe ACE Crédit « 2014 démarre dans un contexte économique relativement compliqué et toujours sur un fond de crise, notamment économique mais aussi de confiance des ménages. Chez ACE nous ne prévoyons pas d'augmentation importante des taux dans les prochains mois, même si le projet de titrisation des crédits immobiliers laisse prévoir une hausse des taux. En revanche, nous pensons que les banques assoupliront un peu leurs critères d'octroi des prêts immobiliers, qui ont pu paraître trop sélectifs sur les deux derniers mois de 2013.»

 
2/ Bilan 2013 : des taux bas, des disparités entre l'Ile-de-France et les régions.

2013 l'année du « plus bas historique » avec 2,75% en mai. Aujourd'hui encore, les taux restent très bas, sous la barre des 3%, et la situation est toujours très favorable pour les emprunteurs. 
Des prêts deux fois plus élevés en Ile-de-France qu'en régions, avec une moyenne de  277 500 € en Ile-de-France et 147 000 € en régions, soit 47% de moins.

Profil de l'emprunteur en Ile-de-France
Plus de la moitié sont âgés de 30 à 39 ans.
72% sont en couple et majoritairement sans enfant à 59%.
Pour 56% leurs ressources nettes annuelles se situent entre 25 et 49 000€.

Profil de l'emprunteur en régions
44% ont entre 30 et 39 ans et sont plus de 20% à devenir propriétaires avant 30 ans.
74% achètent en couple, tendance qui augmente compte-tenu du prix de l'immobilier et 49% d'entre eux n'ont pas d'enfant.
Pour 54%, les ressources nettes annuelles sont sous le seuil des 25 000€ par an.

www.acecredit.fr 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Croissance continue en 2018 pour le Crowdfunding immobilier

Baromètre de la plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, Fundimmo, réalisé auprès de 32 plateformes de crowdfunding en collaboration avec Hellocrowdfunding. 185 M€ ont été financés sur les plateformes de crowdfunding immobilier en 2018 en France, soit un total de 343 projets. C'est une progression nette de +83% par rapport à 2017 (101 M€) et stable, car l'évolution entre 2016 et 2017 était également de +83% avec 55 M€ collectés en 2016.« Malgré le ralentissement observé dans le...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Statistiques 2018 de la construction de logements en France

La Chambre Nationale des Conseils-Experts en Immobilier Patrimonial analyse les résultats publiés par l'Observatoire de la Statistique Publique 1/ Logement  En un an, 473 000 logements ont été autorisés à la construction, soit un recul de 5,2% par rapport aux douze mois précédents. Par ailleurs, ce sont 415 500 unités qui ont été mises en chantier sur la même période, avec un fléchissent de 0,6% en comparaison à l'an passé. Au dernier trimestre, les autorisations de logements à la...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
60%, des professionnels de l’immobilier optimistes…

… pour le marché du logement sur les 12 prochains mois. Six professionnels de l'immobilier sur dix se disent optimistes sur l'avenir du marché immobilier résidentiel pour 2019. Une proportion en recul toutefois de 20 points sur 1 an : ils étaient en effet 80% en janvier 2018. Le niveau bas des taux d'intérêt et le dynamisme du marché continuent à nourrir l'optimisme des professionnels ; à l'inverse ils se déclarent inquiets par le contexte économique et la baisse du pouvoir d'achat des...