Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les dommages collatéraux de la politique monétaire américaine

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Fabrice Cousté, Directeur Général de CMC Markets France

Comme attendu, la Réserve Fédérale américaine n’a rien changé à sa ligne de conduite quant à son « tapering ». La FED a réduit un peu plus ses achats d’actifs. Désormais les injections de liquidités sur les marchés financiers refluent à 65 Mds$ par mois, contre 85 Mds avant le mois de décembre 2013. Cette décision confirme l’état d’esprit très « selfish » de la banque centrale américaine : alors que les marchés émergents sont vigoureusement secoués par le virage monétaire de la FED depuis quelques semaines, entre déstabilisation des devises et forte correction boursière, l’institution monétaire n’a pas envisagé d’éventuelle suspension temporaire de son resserrement monétaire.

Prompte à pressuriser sa monnaie, par des mesures non conventionnelles inédites destinées à redynamiser la compétitivité économique des Etats-Unis au moment de la crise, la FED n’est aujourd’hui focalisée que sur la reprise de l’économie outre Atlantique. Celle-ci justifie une normalisation des conditions monétaires, au détriment des marchés émergents pour lesquels la hausse des taux obligataires pèse sur les déficits budgétaires, mais surtout les flux de capitaux. La perspective de taux plus rémunérateurs à l’avenir sur les emprunts d’Etat « core » diminue l’attrait des actifs à risque que représentent les actions des pays émergents.

Conséquence, les marchés sont pénalisés par un regain de volatilité et d’aversion au risque. Les tensions sur les Bourses émergentes ont gagné les marchés occidentaux et plusieurs arbitrages sont privilégiés.

Le dollar US s’apprécie quasiment contre toutes les monnaies et le billet vert est particulièrement joué contre les devises émergentes (la livre turque est sous pression), tandis que l’or retrouve de son attrait auprès des investisseurs actifs. L’once d’or qui s’est appréciée de +3.35% depuis le 1er janvier, permet de protéger les portefeuilles contre les mouvements de capitaux massifs, dans un marché de nouveau « risk-off ». Les indices européens ont corrigé entre 2 et 3% depuis le début de l’année, offrant des niveaux d’entrée un peu plus intéressants qu’en fin d’année 2013, après un an et demi de revalorisation des PE. Même son de cloche à Wall Street, avec une baisse de -4.39% pour le Dow Jones.

www.cmcmarkets.fr/



 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...