Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les marchés immobiliers français 2013 et 2014

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Cushman & Wakefield, groupe mondial en immobilier depuis 1917, dresse le bilan des marchés de l’investissement, des bureaux, de la logistique et des commerces en 2013 et donne les tendances pour l’année 2014.

 

1/ Marché de l’investissement

15,1 Mds€ ont été investis en France en 2013, soit une hausse de 1% sur un an mais en légère baisse de 3% par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Si l’instabilité économique et fiscale demeure, et si le segment des bureaux a pu souffrir de la dégradation du marché locatif, les commerces et les locaux industriels ont en revanche été dynamiques. Le marché français a notamment profité d’une offre plus variée - alimentée par les cessions d’acteurs soucieux de recentrer leur patrimoine ou contraints de dégager des liquidités - suscitant l’intérêt d’un nombre croissant d’investisseurs. Favorisées par l’ajustement progressif des valeurs,  les opérations portant sur des actifs moins sécurisés ont aussi joué un rôle plus marqué, permettant à quelques investisseurs opportunistes de s’illustrer aux côtés de grands institutionnels long terme convoitant les biens les plus emblématiques de l’Hexagone.


2/ Marché des bureaux en Ile-de-France

En dépit d’une très légère hausse du PIB en 2013, le niveau élevé des défaillances  d’entreprises et la poursuite des destructions d’emplois montrent que l’économie française est loin d’avoir sorti la tête de l’eau. Allongeant les prises de décision des  utilisateurs, la détérioration du climat des affaires a incité nombre d’entreprises à  préférer une renégociation de leur bail à un déménagement et fortement pesé sur l’évolution de la demande placée en 2013, en baisse de 17% par rapport à 2012. Les opérations supérieures à 4 000 m² - moteur traditionnel de l’activité locative - ont été peu nombreuses. Ce fléchissement a contribué à la nette augmentation du stock disponible, par ailleurs alimenté par la production relativement soutenue de grands ensembles neufs-restructurés et les libérations de bureaux inadaptés aux exigences de rationalisation et de modernisation des entreprises.


3/ Marché des grands entrepôts

Avec 2,17 millions de mètres carrés, la demande placée est  supérieure de 21% à celle enregistrée l’année précédente. Cette performance doit toutefois être relativisée, les volumes ayant été largement gonflés par de grands projets clés en main de chargeurs de la distribution et le nombre total de transactions ne cessant de diminuer depuis 2011. L’Île-de-France présente en outre, comme en 2012, des niveaux d’activité loin de la moyenne des dix dernières années. Le fléchissement du premier pôle logistique hexagonal permet de prendre la mesure des difficultés d’un marché locatif affecté par les incertitudes du climat économique et une pression fiscale élevée, qui limitent le développement de nouveaux projets.


4/ Marché des Commerces

En 2013, les difficultés d’un nombre croissant de commerçants et la poursuite des  arbitrages d’enseignes rationalisant leur réseau au détriment des magasins les moins performants, ont accentué la polarisation du marché français de l’immobilier de commerces. Tranchant avec le fléchissement des artères ou ensembles secondaires, les sites n°1 ont continué de bénéficier de la demande soutenue d’enseignes soucieuses de limiter les risques associés à une ouverture et de jouir d’une plus grande visibilité. Ancrés au cœur des flux de clients français ou étrangers, et disposant de plus d’atouts pour résister à l’essor du e-commerce ou à l’inflation de l’offre commerciale, les emplacements prime restent de fait moins exposés aux arbitrages des consommateurs. Traditionnellement peu offreurs, ils ont en outre été animés par les mouvements opportunistes d’enseignes profitant des cessions de quelques grands groupes pour étendre leur réseau dans l’Hexagone ou tester de nouveaux formats plus qualitatifs.

www.cushmanwakefield.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement en immobilier d’entreprise : record(s) battu(s) !

Extrait du Bilan 2018 & Perspectives 2019 du marché français de l'investissement en immobilier d'entreprise publié par Knight Frank France La meilleure année de l'histoire Après un excellent 1e semestre, puis un net ralentissement au 3e trimestre, l'activité s'est de nouveau emballée au 4e trimestre. « Au terme d'une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2% au précédent record de 2007 », annonce Vincent Bollaert,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
L’immobilier de santé intéresse toujours les investisseurs

Bilan 2018 & Perspectives 2019 : retour aux sources et innovations rajeunissent le secteur ! Selon l'actualisation de l'étude de Cushman & Wakefield, les investisseurs continuent de s'intéresser à cette classe d'actifs dont l'avenir se dessine à l'aune du vieillissement inéluctable de la population, de l'accroissement de pathologies chroniques et plus prosaïquement d'un secteur de la santé dont les besoins sont croissants dans un environnement d'économie d'échelle et de maîtrise des coûts. Le...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...