Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les fonctionnaires favorables à la retraite par capitalisation

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Alors que la loi « garantissant l’avenir et la justice du système de retraites » a été publiée le 21 janvier 2014 au Journal Officiel, les fonctionnaires se montrent une nouvelle fois très sceptiques à l’égard de ce texte.

88,8% des agents publics estiment que d’autres réformes du système français des retraites seront nécessaires dans l’avenir, selon la 4ème édition de L’Observatoire des retraites publiques Préfon* / Toutsurlaretraite.com

Lorsqu’on les interroge sur les pistes à mener pour une future réforme :

- 63,8% proposent un crédit d’impôt pour une retraite complémentaire par capitalisation.

- 45,2% sont favorables à l’instauration d’un régime unique en annuités (fusion entre les régimes publics et les régimes privés basé sur les trimestres de cotisation).

- 34% vont même jusqu’à proposer un régime unique en points sur le modèle suédois.

- 29,5% préfèrent un alignement progressif des paramètres public/privé.

Déjà, soumis à la même durée de cotisation que les salariés depuis la loi Fillon de 2003, la réforme des retraites de 2010 a instauré un rattrapage des niveaux de cotisations vieillesse du public sur le privé d’ici 2020. Seul le mode de calcul des pensions demeure différent : 25 meilleures années dans le privé contre 6 derniers mois dans le public.

Refus massif d'une baisse des pensions. En dépit du gel depuis 4 ans du point de la fonction publique, 18,4% envisagent une nouvelle hausse des cotisations. La réforme des retraites de l’équipe Ayrault prévoit déjà une augmentation de 0,30 point de 2014 à 2017 pour tous les actifs, dont les fonctionnaires.

Si 8,3% sont favorables à un nouvel allongement de la durée de cotisation, 21,9% préfèrent un recul de l’âge légal de départ à la retraite au-delà de 62 ans. Soit l’option inverse de la dernière réforme des retraites qui a instauré une augmentation de la durée de cotisation de 41,5 à 43 ans de 2020 à 2035 et qui n’a pas modifié les bornes d’âges de départ.

*Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique) est une association loi de 1901 créée par les fédérations de fonctionnaires CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO. L’association propose Préfon-Retraite, un régime de retraite complémentaire facultatif ouvert aux agents publics, aux anciens agents publics et aux conjoints d'affiliés.

www.prefon.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation