Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’ACPR précise la qualification des opérations réalisées sur Bitcoins en France

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Le développement du Bitcoin, et plus largement des monnaies virtuelles, le nombre d'alertes, en particulier criminelles, constatées notamment aux États-Unis, les risques de fraude et de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme élevés s'agissant d'un instrument qui se prévaut de l'anonymat, ainsi que les éléments recueillis en France, conduisent  l’ACPR à préciser la qualification des opérations réalisées à l'aide de Bitcoins au regard du droit monétaire et financier.

Ainsi, l’ACPR a adopté une position précisant que dans le cadre d’une opération d’achat/vente de Bitcoins contre une monnaie ayant cours légal, l'activité d’intermédiation consistant à recevoir des fonds de l'acheteur de Bitcoins pour les transférer au vendeur de Bitcoins relève de la fourniture de services de paiement. Exercer cette activité à titre habituel en France implique de disposer d'un agrément de prestataire de services de paiement délivré par l’ACPR.

La position de l’ACPR complète les analyses que la Banque de France et l’Autorité bancaire européenne – ABE - ont récemment rendues publiques sur les risques des Bitcoins et, en particulier :

- L’absence de protection règlementaire pour couvrir les pertes en cas de défaut ou de cessation d’activité de la plateforme qui gère l’échange ou le stockage des Bitcoins,
- Le risque de vols des Bitcoins stockés sur un ordinateur
- L’absence de cadre juridique protecteur spécifique lors d’un achat de biens ou services avec des Bitcoins
- Les risques financiers liés à l’extrême volatilité des Bitcoins
- Les risques d’utilisation à des fins criminelles
- Les risques fiscaux


L'ACPR appelle l'attention du public sur les plates-formes d'échange, qui permettent d'acquérir ou de vendre des Bitcoins contre des devises ayant cours légal (euro, dollar, yen, etc.). Lorsqu’elles sont réalisées en France, la composante en Euro, ou en toute autre devise, de ces transactions doit être effectuée par l’intermédiaire d’un prestataire en services de paiements (c'est-à-dire un établissement de crédit, un établissement de paiement ou un établissement de monnaie électronique) dont la liste est accessible sur le site de l’ACPR via :

http://acpr.banque-france.fr/agrements-et-autorisations/registres-et-listes/regafi-et-liste-des-agents-financiers.html

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Les États-Unis se replient sur eux-mêmes, abandonnent leur rôle de gendarme du monde...

Billet mensuel du docteur Leber, fondateur d'ACATIS, société de gestion indépendante allemande. En ce début d'année 2019, un regard sur l'économie s'impose. Un regard sur le bon fonctionnement conjoncturel, sur l'aplatissement de la courbe des taux qui est un signe avant-coureur de récession, sur la guerre mondiale des tarifs douaniers et sur le Brexit en tant qu'élément frein. Un regard enfin sur les passionnantes mutations technologiques, sur la haute rentabilité de nouveaux modèles...