Connexion
/ Inscription
Mon espace

Après 5 ans de crise économique, les inquiétudes des Européens continuent de se renforcer

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

En 2012, la 1ère vague de l’Observatoire Crédit Agricole Assurances/Ipsos des attitudes des Européens face aux risques, avait montré à quel point le sentiment de vulnérabilité s’était diffusé chez les Européens.

Les résultats de l’enquête avaient non seulement mis en lumière le fait que la crise économique frappait de façon très inégale les citoyens européens mais aussi que face à ces menaces, aucun ne réagissait de la même manière.
Les Allemands se révélaient être profondément « risquophobes », associant le mot même de « risque » au danger et à l’inconscience malgré un sentiment de protection relativement fort.
A l’opposé, les Polonais se montraient beaucoup plus tentés par la prise de risques. La croissance polonaise semblait alors être considérée comme l’un des principaux remparts contre les risques socio-économiques, compensant les faiblesses des mécanismes de protection sociale existant.


En 2013, le monde est devenu encore plus anxiogène pour les Européens qu’il ne l’était en 2012.
La crise économique, les plans de rigueur, les menaces qui pèsent sur l’Etat Providence dans bon nombre de pays, les craintes sur le pouvoir d’achat, la précarisation des ménages ont eu en un an un nouvel impact important sur les inquiétudes ressenties.

La seconde vague de l’Observatoire Crédit Agricole Assurances/Ipsos dresse le panorama de ces perceptions et attitudes face aux risques et montre à quel point celles-ci continuent d’évoluer face à une crise qui n’en finit pas.


Pays dont la situation s’est fortement dégradée :

- la France s’enfonce dans le pessimisme et l’angoisse

- l’Espagne, où la situation était déjà très préoccupante au regard des résultats de l’enquête en 2012, s’est encore aggravée

- la Pologne est rattrapée par la crise


Un pays qui stagne :

- la Grande-Bretagne.  Le mot « stagnation » résume bien la situation actuelle de ce pays, aussi bien compte tenu des données économiques objectives disponibles  que des perceptions.


Les pays où l’on observe des signes encourageants :

- l’Allemagne, avec des préoccupations en baisse

- l’Italie, avec des signes d’accalmie

- la Suède, contre-modèle absolu et championne d’Europe de la  confiance


Accéder à l’intégralité de l’« Observatoire Crédit Agricole Assurances/ IPSOS des risques en Europe » intitulé ‘Les Européens face aux risques’ :  http://observatoire.ca-assurances.com/pdf/synthese2013.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation