Connexion
/ Inscription
Mon espace

Réforme de l'allocation congé parental : un texte déconnecté de la réalité des familles

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Ce projet de loi sur l'Egalité homme-femme, débattu à l'Assemblée Nationale depuis le 20 janvier, veut encourager les familles à partager le congé parental entre les deux parents. Pour cela, le Gouvernement compte modifier l'allocation de congé parental :

- Actuellement, l'allocation, appelée CLCA (complément de libre choix d'activité), peut être versée pendant 6 mois pour une première naissance et jusqu'au 3ème anniversaire de l'enfant pour les naissances suivantes.

- Désormais, la nouvelle allocation, rebaptisée PreParE (Prestation Partagée d'Education) pourra être versée pendant 6 mois à chaque parent pour un premier enfant. Mais à partir du 2ème enfant, chacun des deux parents devra prendre au minimum 6 mois de congé parental si la famille veut bénéficier de cette allocation jusqu'aux 3 ans de leur enfant. Sinon, elle ne pourra en bénéficier que jusqu'à ses 2 ans et demi.

Le MMM France* souligne l'incohérence de cette réforme qui risque de laisser des dizaines de milliers de familles sans solution, et en particulier les plus modestes d'entre elles.

* MMM (Make Mothers Matter), ONG apolitique, et non confessionnelle, aide les mères à jouer leur rôle dans la famille, le quartier et la société et fait entendre leur voix à l'ONU, dans les instances européennes et dans plus de 35 pays.
www.mmmfrance.org



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...