Connexion
/ Inscription
Mon espace

Propositions de Paris Europlace pour relancer l’attractivité de la place de Paris et assurer le financement de l’économie française

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le « Comité Place de Paris 2020 », dont la mise en place a été annoncée par le Ministère de l’Economie et des Finances en décembre dernier, Paris Europlace présente deux rapports sur la compétitivité de la Place financière et les actions à mettre en œuvre.

Le développement de l’industrie financière représente un enjeu essentiel sur au moins 4 plans :
- L’apport de financements à l’économie et aux entreprises, à des conditions compétitives, dans le contexte d’un changement du modèle de financement de l’économie européenne.
- Le développement de l’emploi.
- La préservation de notre souveraineté économique et financière et contrôle de nos centres de décision.
- L’accompagnement vers l’économie du futur via les hautes technologies et services.

Or, des menaces importantes pèsent, aujourd’hui, sur l’attractivité de la place de Paris : instabilité réglementaire et fiscale, sur-fiscalisation du secteur financier, baisse de l’épargne financière, et plus encore de l’épargne longue.

 

1/ Rapport Cabannes de la « Commission Intermédiaires » deParis Europlace, présidée par Séverin Cabannes, Directeur Général Délégué de SociétéGénérale, élaboré avec le concours du cabinet Oliver Wyman.

Les banques de financement françaises occupent des parts de marché très significatives en Europe :
- 35% sur les émissions obligataires euro ;
- 26% sur les dérivés d’actions ;
- 25% pour les financements structurés pour les services post-marché.

Les actions proposées

- Renforcer la compétitivité et la stabilité du cadre réglementaire et fiscal en réformant et stabilisant le cadre fiscal qui régit l’intermédiation financière.
- Saisir les opportunités créées par les dynamiques de désintermédiation du crédit.
- Mobiliser les acteurs de la Place autour d’un projet de compétitivité de la filière d’intermédiation.



II/ Rapport Perrier
du Collège « Investisseurs Institutionnels » de Paris Europlace, présidé par Yves Perrier,Directeur Général d’Amundi, élaboré avec le concours du Boston Consulting Group.

Si le Pôle Investisseurs est créateur d’emplois et de richesse, sa compétitivité s’est dégradée progressivement : d’une part, l’épargne française est principalement tournée vers l’immobilier qui représente 2/3 de l’épargne des ménages et, d’autre part, les flux d’épargne financière sont en baisse de -54% entre 2006 et 2012.
Pour orienter davantage l’épargne financière sur un horizon long terme vers le financement de la croissance de l’économie, Paris Europlace propose une stratégie reposant sur deux piliers :

- Développer l'épargne financière longue en France
-- en faisant bénéficier l’épargne longue de la clause d’une fiscalité plus incitative notamment sur les actions ainsi que sur l’épargne salariale et l’épargne retraite ;
-- en complétant les dispositifs de retraite et en renforçant l’offre de produits d’investissement contribuant au financement à long terme de l’économie…

- Capter plus de capitaux étrangers avec l’objectif de les voir passer de 15 à 20% en 5 ans
-- en veillant à ce que les règles de commercialisation des produits de gestion ne génèrent pas de lourdeurs et en alignant le niveau d’exigence de transparence et d’information sur tous les produits d’épargne (bilan et hors-bilan) ;
-- en renforçant l’écosystème de la place de Paris notamment par une maîtrise accrue des infrastructures de marché.

Intégralité du rapport Paris Europlace sur : www.paris-europlace.net

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation