Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français champions européens des résolutions financières en 2014

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Selon une étude Ipsos pour l’observatoire ING, les Français arrivent en tête du classement des consommateurs envisageant de prendre davantage de résolutions financières : en 2014, 91% veulent être plus responsables financièrement, devançant les Espagnols (90%) et les Turcs (90%). En queue de peloton, seuls deux tiers des Tchèques et des Néerlandaissouhaitent se montrent plus sages concernant leurs finances.

Les résolutions financières des Français se concentrent principalement sur la réduction des dépenses (38%) et sur l’épargne (38% également). Diminuer ses dettes est un enjeu moins central (21%), celles-ci étant traditionnellement plus faibles que celles de leurs voisins européens. En effet, seuls 47% des Français déclarent avoir des dettes personnelles, contre 55% en Europe.

55% des Français se sentent de plus en plus impactés par la crise économique et constatent qu’elle a eu des conséquences négatives sur leurs finances personnelles, soit une progression de 9 points sur 1 an.

Ils sont 41% à affirmer que le montant de leur épargne a diminué en 2013, alors que, à progression du PIB équivalent (0,5%), les Allemands ne sont que 30% à faire la même déclaration. « L’épargne reste un sujet central pour les Français, alors même qu’ils affichent traditionnellement un taux de 5 points supérieur à la moyenne européenne : dans une économie bousculée, être prévoyant semble plus que jamais de mise », souligne JulienSchahl, responsable des produits investissement chez ING Direct.

Les Français sont ainsi plus nombreux que leurs voisins à estimer qu’ils ne pourraient pas subvenir à leurs besoins pendant 3 mois si leurs revenus venaient à baisser drastiquement : pour 54%, leurs économies ne seraient pas suffisantes, contre 39% en moyenne en Europe.

Un résultat étonnant : ils ne sont que 26% à déclarer ne pas avoir d’épargne disponible, contre 32% en moyenne en Europe.

Une préoccupation à nuancer, car les Français remontent au classement des pays estimant avoir un niveau confortable d’épargne : 11ème  sur 13 l’an passé, les Français se classent désormais 8ème, enregistrant, avec la République Tchèque (passée de la 13ème à la 10ème place), la plus forte remontée.

En savoir sur l'étude www.ingdirect.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation