Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Management] Les entreprises doivent développer leurs efforts pour assurer la transmission interne des compétences

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Les conseils de Valérie Malnoy, associée, et Pierre Roux, expert conseil, Baker Tilly France.

Depuis plus de trente ans, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) incite les employeurs à anticiper les évolutions de leurs ressources humaines. En réponse, ces derniers se sont souvent contentés de charger leur DRH d'assurer le traitement des départs d'employés, prévus ou inopinés, par les processus de recrutement, mais aussi par la promotion interne.

Identifier, conserver, valoriser
Au-delà de ce pilotage quantitatif des effectifs et des affectations, la réussite d'une GPEC repose surtout sur le management durable des compétences internes : identifier, conserver et valoriser un patrimoine d'expertises et d'expériences professionnelles par la transmission des savoirs et des savoir-faire, du « sachant sur le départ » au nouvel arrivant.


L'inventaire des expertises
Pour éviter la perte de qualifications majeures pour l'employeur et maintenir le professionnalisme de l'entreprise ou de la collectivité, la démarche s'appuie dans un premier temps sur un inventaire des pratiques et des connaissances mises en œuvre par les employés.


La cartographie des expériences
Les savoirs et les savoir-faire permettent de définir la conduite à tenir pour assurer leur transmission optimale. Par exemple, l'expérience d'un commercial, riche d'un fort réseau relationnel, supposera plutôt la mise en place, pendant un certain temps, d'un binôme entre le senior partant et le junior repreneur du secteur. L'expertise technique, issue des processus de production, doit pouvoir être formalisée pour devenir exploitable comme support tutoriel en séance d'apprentissage.

 
Le management durable des compétences internes
Il veille à la transmission organisée des expertises et des expériences des seniors aux employés les mieux à même de les intégrer pour les valoriser. Les contrats de génération constituent une opportunité pour réussir une telle démarche.

www.bakertillyfrance.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...