Connexion
/ Inscription
Mon espace

A la Financière de l'Echiquier, le gérant d'Arty se projette en 2014

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Olivier de Berranger*, interrogé par Pierre Puybasset, porte-parole de l’équipe de gestion et membre du comité d’investissement de la Financière de l’Echiquier, dresse le bilan de cette année et délivre ses convictions pour 2014.

Arty est en hausse de +7,9% depuis le 1er janvier 2013 et se classe dans le 1er  décile de sa catégorie depuis sa création : comment expliquer la performance du fonds ?

- Arty a profité du mouvement de compression des "spreads "obligataires, en particulier sur le segment high yield.
- Contrairement à 2012 où Arty avait bénéficié de la baisse générale des taux sans risque, très favorable à la poche obligataire, c'est la poche actions qui a été le grand moteur de la performance du fonds en 2013.
- La grande mobilité de l’allocation actions / obligations a également permis de lisser la performance, notamment dans les turbulences de la fin du premier semestre.

Que faites-vous en ce moment sur le fonds ?

- L’exposition actions, de 28% à fin août, est aujourd’hui à 32%. Dans l’attente de la réduction de la politique d’achat d’actifs de la FED, nous restons convaincus de l'attractivité à moyen terme des actions européennes.
- Dans sa poche obligataire, Arty privilégie les durations courtes mais conserve une exposition importante au crédit, notamment orientée vers le crédit à haut rendement.
- Nous continuons de porter une attention particulière à la qualité des émetteurs et aux situations spéciales: nous achetons le risque de crédit plus que le risque de taux.

Quelles sont les projections pour les prochains mois ?

- Nous faisons confiance à la BCE qui vient de confirmer, en abaissant son principal taux directeur à 0,25%, son intention de maintenir à moyen terme un environnement de taux bas propice aux actifs risqués européens.
- Outre-Atlantique, il est certain que la politique de rachat de titres menée par la FED a vocation à ralentir, bien que l’échéance de ce "tapering" demeure incertaine.
- Dans ce contexte, les actions continueront d’être la principale source de performance d’ARTY. Toutefois, une partie de la revalorisation des actions ayant déjà eu lieu, c’est avant tout la qualité de la sélection de titres qui fera la différence.

Quelles sont vos convictions du moment ?

- Les taux courts européens vont demeurer bas.
- Les taux longs vont augmenter, à un rythme raisonnable. Il n’y aura pas de krach obligataire.
- L’Europe est actuellement le territoire le plus intéressant pour les investisseurs obligataires.
- La poche actions, jusque-là très tournée vers les valeurs de croissance mondiale, a entamé une rotation vers des dossiers plus "value" et plus européens, à l'instar de Société Générale, Saipem ou GDF Suez.

 

* Olivier de Berranger, qui a rejoint la Financière de l’Echiquier en 2007, est responsable de la gestion taux et diversifiés. Il supervise plus de 2 Mds€ d’actifs sous gestion et gère les fonds Echiquier Oblig et Arty, fonds classés dans le 1erdécile de leur catégorie en 2013. Il est également responsable de la poche taux du fonds Echiquier Patrimoine. Fonds qui affiche en YTD au 22 novembre 2014 une performance de +6,0%.

 www.fin-echiquier.fr

  


Soyez acteur de la finance responsable !

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...