Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Champs-Elysées consolident leur place dans le Top 3 des artères les plus chères du monde

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Etude annuelle du conseil international en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield

Hong Kong et New York arrivent, respectivement, à la 1ère et 2ème place, Paris à la 3ème :

- A Hong Kong, Causeway Bay, qui avait ravi en 2012 à la 5e avenue la première place du classement des artères commerçantes les plus chères du monde, conforte cette année sa domination. La valeur locative prime y enregistre une progression annuelle de 14,7% liée à la demande soutenue du luxe et d’enseignes moins haut-de-gamme.
Très prisé par les nombreux visiteurs de Chine continentale, le marché des commerces de Hong Kong demeure très dynamique. Plaçant deux autres sites dans le top 3 des artères les plus chères d’Asie (Central, Tsim Sha Tsui), la ville affiche une croissance annuelle de 21,8%.

- A New York, la5e avenue reste la deuxième artère la plus chère du monde. La valeur de ses meilleurs emplacements reste stable sur un an, même si plusieurs mouvements d’enseignes prestigieuses y ont été enregistrés ces derniers mois (Ralph Lauren, Valentino, Cartier). 


- A Paris, avec une hausse de
près de 40%, les Champs-Elysées restent loin derrière Causeway Bay et la 5e Avenue. Toutefois, après avoir ravi à Ginza (Tokyo) la troisième place, l’avenue parisienne a accru en 2013 son avance sur la capitale japonaise et New Bond Street, à Londres. « Après un bond de 30% entre 2011 et 2012, la valeur locative prime a connu une nouvelle augmentation de 38,5% au cours des 12 derniers mois, la plus forte enregistrée parmi les principales artères commerçantes mondiales. Ainsi, les plus beaux emplacements des Champs-Elysées continuent à se louer à des niveaux record, comme l’illustre la prise à bail par Tag Heuer d’une boutique au n°104 de l’avenue » explique Christian Dubois, Directeur Général de Cushman & Wakefield France.

 

Le luxe, principal moteur de croissance en France et en Europe
Après les Champs-Elysées, les plus fortes progressions ont ainsi été enregistrées rue du Faubourg Saint-Honoré et avenue Montaigne à + 25% sur un an dans ces deux artères. Les enseignes de luxe demeurent très sélectives quant au choix de leur adresse, privilégiant les artères les plus prestigieuses du Triangle d’Or au travers de nombreux projets de création (Pucci et Qela avenue Montaigne) ; d’extension/rénovation et de transfert  (Loewe et Valentino avenue Montaigne, Moncler Rue du Faubourg Saint-Honoré).

 

Perspectives 2014
A l’exception de certains pays affectés par la crise (Grèce, Irlande, etc.), les valeurs locatives devraient généralement rester stables ou continuer de progresser du fait du rebond attendu de la croissance économique, de la forte concurrence que se livrent les plus grandes enseignes de fast fashion ou du luxe, et de la rareté de l’offre disponible sur les meilleurs emplacements. « Les prix élevés et la raréfaction d’opportunités sur les sites les plus prisés, et l’arrivée constante de nouveaux acteurs désireux de renforcer leur visibilité internationale devraient également confirmer la popularité d’artères « émergentes » proches des secteurs commerçants les plus établis » conclut Christian Dubois.

Plus d’informations : www.cushmanwakefield.fr

 

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation