Connexion
/ Inscription
Mon espace

Collecte : des obligations aux actions

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Principales conclusions ressortant des statistiques de Morningstar sur la collecte européenne.

Les flux de fonds au cours du mois de septembre montrent que les fonds ouverts ont enregistré une collecte bien modeste de 3,7 Mds€. Les investisseurs ont réduit leur exposition aux obligations et aux actions émergentes, ainsi qu’aux obligations américaines sensibles à la hausse des taux d’intérêt, tout en augmentant leur exposition aux fonds investis en actions européennes.

- Les fonds obligataires ont subi une décollecte de 8,7 Mds€ en septembre, dépassant la collecte de 8,3 Mds€ des fonds actions ; les flux vers les fonds d’allocation et la gestion alternative ont ralenti.

- Les fonds monétaires ont subi une décollecte de 25 Mds€ au cours du mois, soit la plus forte décollecte depuis juin 2009.

- Durant le trimestre, la collecte sur les fonds à long terme a chuté de 31 Mds€, contre 126,1 Mds€ au 1er trimestre et 61,4 Mds€ au 2ème trimestre.

- Les catégories les plus populaires du mois de septembre et du 3ème trimestre, ont été celles de Morningstar. Des grandes capitalisations boursières européennes mixtes, qui ont collecté respectivement 2,1 et 5,1 Mds€. La catégorie Obligations US Diversifiées est la catégorie ayant subi les plus fortes pertes, avec une décollecte de 1,7 Md€.

- Les fonds de grandes capitalisations en zone euro,  délaissés durant la crise financière, ont collecté 1 Md€ en septembre – montant le plus élevé depuis juillet 2009.

- Les fonds Templeton Global Bond et Templeton Global Total Return - plus gros fonds en Europe notés, respectivement, « Silver » et « Bronze » par Morningstar - ont subi le gros des rédemptions avec 617 M€ et 367 M€ de décollecte.

- Les sociétés de gestion, BlackRock, Nordea, JPMorgan ont été parmi les plus gros collecteurs de capitaux au 3ème trimestre, avec respectivement, 6,6 ; 2,4 et 3,7 Mds€.

Commentant ces résultats, Ali Masarwah de Morningstar observe : « Les actions européennes font leur ‘comeback’. Les deux catégories les plus populaires – fonds mixtes de grandes capitalisations boursières et Europe Flex-Cap – montrent que les investisseurs reprennent confiance sur l’Europe, laquelle est sortie de récession au 2ème trimestre. Au regard du rebond des Bourses européennes déjà entamé depuis les plus bas de 2011 et 2012, ce changement d’attitude ne correspond pas à la recherche de titres décotés. Les valorisations ne sont plus très bon marché, mais acheter des actions européennes montre qu’il n’existe plus beaucoup d’alternatives pour les investisseurs, dans un environnement de taux bas. »

Plus de détails :  www.morningstar.fr/fr/news/113236/collecte--des-obligations-aux-actions.aspx




Soyez acteur de la finance responsable !



 

Lire la suite...


Articles en relation