Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Résultat des visites ‘mystère’ conduites en 2013 par l’AMF

Après deux premières vagues de visites ‘mystère’ en 2010 et en 2012 (Les visites mystères conduites par l’AMF), l’AMF a reconduit l’expérience en 2013 sur la base de scénarios identiques :

- risquophile, épargnants prêts à prendre une certaine dose de risque,  
- risquophobe, épargnants averses aux risques

 
En 2013, un nouveau scénario a été ajouté :
- jeune actif voulant investir directement dans des actions.

En 2013, on constate que les propositions ont été davantage différenciées d’un scénario à l’autre, phénomène qui s’est accentué depuis 2010 : les produits d’investissement de type OPCVM et PEA ont ainsi davantage été proposés aux prospects risquophiles.

Alors que le nouveau profil jeune actif, propriétaire de son logement, exprime son désir d’investir directement en actions, beaucoup de chargés de clientèle ont été réticents à accompagner cette demande, d’où un PEA assez peu proposé à ce prospect.

Principaux constats des visites conduites en 2013
- une découverte du prospect parfois encore insuffisante,
- une présentation orale spontanée des frais encore perfectible,
- une présentation toujours déséquilibrée des avantages et des inconvénients des proposés,
- les visites mystère n’ont pas décelé de propositions commerciales manifestement inadaptées même si les propositions commerciales sont parfois davantage guidées par la politique commerciale de l’enseigne que par la réelle prise en compte du profil et de la demande exprimée par le prospect.

Quelques chiffres-clés depuis 2010 :
- 880 visites ‘mystère’
- 110 visites par vague, 11 enseignes bancaires visitées dans 10 villes différentes,
- Paris (10% des visites) et province.

www.amf-france.org/

 

               

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 

Lire la suite...


Articles en relation