Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les « Entreprises d’Avenir » françaises ont un chiffre d'affaires en progression de 52%

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

D’après une étude EY réalisée dans le cadre du Prix de l’Entrepreneur de l’Année 2013, les « Entreprises d’Avenir » françaises sont des entreprises en forte croissance qui créent des emplois et innovent mais qui manquent de financement pour grandir.

52%

  • c’est l’augmentation moyenne entre 2011 et 2012 du chiffre d’affaires des Entreprises d’Avenir candidates au Prix de l’Entrepreneur 2013 d’EY ;
  • c’est aussi la part de ces entrepreneurs qui anticipent pour 2013 une croissance de plus de 50% de leur chiffre d’affaires ;
  • c’est enfin le pourcentage d’Entreprises d’Avenir déclarant être en recherche de fonds nouveaux.

53% de ces Entreprises d’Avenir réalisent une partie de leur chiffre d’affaires à l’international. Enfin, leur effectif cumulé a augmenté de 60% entre 2011 et 2012, soit 1 950 emplois nets créés en 2012. 82% de ces Entreprises d’Avenir prévoient d’ailleurs de continuer à embaucher en 2013 (51% envisageant de recruter plus de 5 personnes).

Quelles sont ces entreprises qui surperforment, alors que 65% des PME françaises déclarent une activité stable, voire en baisse par rapport à 2012, et que seules 21% d’entre elles disent vouloir augmenter leurs effectifs au cours des 6 prochains mois ?

Elles sont les 142 candidates au Prix de l’Entrepreneur 2013 d’EY. Elles n’étaient que 18 il y a dix ans, lorsqu’EY a créé cette catégorie pour récompenser les jeunes entreprises à fort potentiel.

63% d’entre elles réalisent un chiffre d’affaires entre 1 million et 5 millions d’euros. Elles ont en majorité (71%) un effectif compris entre 10 et 50 personnes. Le numérique concentre 54,5% de ces entreprises dans les services internet, les logiciels et l’e-commerce ; mais elles sont également très présentes dans les cleantech, l’industrie et la distribution. Elles ont dégagé 28% en moyenne de leur chiffre d’affaires à l’international en 2012 et plus de la moitié d’entre elles avaient déjà une activité à l’international cette année.

Et si elles ont réussi à lever au total 313,2 millions d’euros, plus de la moitié de ces Entreprises d’Avenir déclare être en recherche de financement. Celui-ci reste une priorité pour 7 entrepreneurs sur 10, alors que l’accès au financement en France est une vraie problématique (la France est classée 16ème des pays du G20 en la matière, selon le Baromètre EY de l’entrepreneuriat dans les pays du G20).

Outre le financement, ces entrepreneurs appellent de leurs voeux certains progrès pour favoriser la réussite des entreprises en France, notamment une plus grande stabilité de l’écosystème réglementaire et fiscal, la valorisation de la prise de risque et une évolution des mentalités vis-à-vis de l’entrepreneuriat.

Cette étude est réalisée sur la base des comptes-rendus d’entretiens menés auprès des candidats au Prix de l’Entreprise d’Avenir par les collaborateurs EY.


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Nominations professionnels du droit

Bernard Cendrier, Senior Advisor opérationnel chez Deloitte Corporate Finance Il apporte à l'équipe animée par Charles Bédier son expertise et sa connaissance, notamment des secteurs de la chimie, du facility management et de l'énergie. Fort d'une expérience de plus de 30 ans, Bernard Cendrier a occupé différentes fonctions de direction chez Gaz de France, Estampille SA, Engie, Desk Finance M&A et Rhodia. En 2008, après la reprise de Rhodia par Solvay, il devient Directeur des Fusions &...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Manifeste pour un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises

Le Medef et l'Afep*, en partenariat avec le Cliff** et le C3D***, prônent la mise en place d'un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées. Une grande enquête a été menée par les 4 partenaires auprès de 58 entreprises du SBF 120 - dont 27 du CAC 40 - afin d'évaluer, de façon anonyme, les pratiques des principaux organismes de notation de la politique RSE des entreprises. Sur la base des résultats, le Medef et l'Afep, en partenariat avec le Cliff et...