Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les « Entreprises d’Avenir » françaises ont un chiffre d'affaires en progression de 52%

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

D’après une étude EY réalisée dans le cadre du Prix de l’Entrepreneur de l’Année 2013, les « Entreprises d’Avenir » françaises sont des entreprises en forte croissance qui créent des emplois et innovent mais qui manquent de financement pour grandir.

52%

  • c’est l’augmentation moyenne entre 2011 et 2012 du chiffre d’affaires des Entreprises d’Avenir candidates au Prix de l’Entrepreneur 2013 d’EY ;
  • c’est aussi la part de ces entrepreneurs qui anticipent pour 2013 une croissance de plus de 50% de leur chiffre d’affaires ;
  • c’est enfin le pourcentage d’Entreprises d’Avenir déclarant être en recherche de fonds nouveaux.

53% de ces Entreprises d’Avenir réalisent une partie de leur chiffre d’affaires à l’international. Enfin, leur effectif cumulé a augmenté de 60% entre 2011 et 2012, soit 1 950 emplois nets créés en 2012. 82% de ces Entreprises d’Avenir prévoient d’ailleurs de continuer à embaucher en 2013 (51% envisageant de recruter plus de 5 personnes).

Quelles sont ces entreprises qui surperforment, alors que 65% des PME françaises déclarent une activité stable, voire en baisse par rapport à 2012, et que seules 21% d’entre elles disent vouloir augmenter leurs effectifs au cours des 6 prochains mois ?

Elles sont les 142 candidates au Prix de l’Entrepreneur 2013 d’EY. Elles n’étaient que 18 il y a dix ans, lorsqu’EY a créé cette catégorie pour récompenser les jeunes entreprises à fort potentiel.

63% d’entre elles réalisent un chiffre d’affaires entre 1 million et 5 millions d’euros. Elles ont en majorité (71%) un effectif compris entre 10 et 50 personnes. Le numérique concentre 54,5% de ces entreprises dans les services internet, les logiciels et l’e-commerce ; mais elles sont également très présentes dans les cleantech, l’industrie et la distribution. Elles ont dégagé 28% en moyenne de leur chiffre d’affaires à l’international en 2012 et plus de la moitié d’entre elles avaient déjà une activité à l’international cette année.

Et si elles ont réussi à lever au total 313,2 millions d’euros, plus de la moitié de ces Entreprises d’Avenir déclare être en recherche de financement. Celui-ci reste une priorité pour 7 entrepreneurs sur 10, alors que l’accès au financement en France est une vraie problématique (la France est classée 16ème des pays du G20 en la matière, selon le Baromètre EY de l’entrepreneuriat dans les pays du G20).

Outre le financement, ces entrepreneurs appellent de leurs voeux certains progrès pour favoriser la réussite des entreprises en France, notamment une plus grande stabilité de l’écosystème réglementaire et fiscal, la valorisation de la prise de risque et une évolution des mentalités vis-à-vis de l’entrepreneuriat.

Cette étude est réalisée sur la base des comptes-rendus d’entretiens menés auprès des candidats au Prix de l’Entreprise d’Avenir par les collaborateurs EY.


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...