Connexion
/ Inscription
Mon espace

Regroupement de crédits : la fin des idées reçues ?

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Surendetté, noyé sous les crédits, proche de la banqueroute… Les lieux communs ne manquent pas lorsqu’on fait référence aux opérations de regroupement de crédits, autrement appelées restructuration de dettes. Il est vrai que ce type d’opérations et ceux qui les mettent en place endossent fréquemment le mauvais rôle, accusés, souvent à tort, « d’enfoncer » les personnes surendettées sans apporter de réelles solutions.

Maël Bernier, directrice de la communication d’Empruntis.com, livre ici chiffres et informations sur les personnes ayant effectivement recours à ce type d’opérations de crédits, permettant ainsi de tordre le cou à des idées reçues.

Profil-type du demandeur ayant reçu une réponse positive d’un organisme de crédit Partenaire.

-  45 ans pour plus de 60%.

- En couple, 69% ont entre 1 et 3 enfants à charge.

- 27% sont des employés, 18% des fonctionnaires, 12% des ouvriers, 11% des cadres, 9% des retraités. Ils sont en CDI pour près de 80%.

- Les revenus moyens, qui se situent à 3122€ nets mensuels, sont endettés à 46%.


Plus de la moitié d’entre eux ont au moins 4 crédits (conso et/ou immobilier) :

- Avant l’opération, ils disposent d’un reste à vivre moyen de 1640€ s’ils sont propriétaires ou en cours d’acquisition (avec un prêt immobilier) et 1275€ s’ils sont locataires.

- Après l'opération, le reste à vivre moyen est à 2 539€ pour les propriétaires ou titulaires d’un crédit immobilier et 1863.50€ pour les locataires.


Sur 23 000 dossiers étudiés, Empruntis.com distingue 4 catégories :

- 50% sont des regroupements « confort » où l’unique but est d’augmenter son reste à vivre et de créer une « bulle d’air » dans son budget.

- 20% pour assainir une situation et acheter un nouveau bien ou améliorer, agrandir un bien existant.

- 15% pour permettre le financement d’un investissement locatif.

- 15% concernent des regroupements dits « complexes », c’est-à-dire avec des situations financières très délicates.

www.empruntis.com/

 


Soyez acteur de la finance responsable ! 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...