Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'IMD et Lombard Odier récompensent J.M Huber Corporation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

J. M. Huber Corporation (Huber), l’une des plus importantes et plus anciennes entreprises américaines en mains privées des Etats-Unis, s’est vu attribuer la 18e distinction annuelle « IMD-Lombard Odier Global Family Business Award » dans le cadre du 24e sommet du Family Business Network International (FBN-I) qui s’est tenu à Rio de Janeiro.

Décerné par l’IMD, une référence mondiale parmi les business schools internationales, et Lombard Odier & Cie, l’une des plus importantes maisons de banquiers privés en Europe, ce prix est considéré par beaucoup comme la plus prestigieuse récompense attribuée aux entreprises familiales les plus performantes. Il récompense des entreprises qui réussissent à allier intérêts familiaux et intérêts commerciaux, et à conjuguer tradition et innovation
tout en s’engageant auprès de la communauté.

Ce prix constitue également une plateforme qui permet aux entreprises familiales d’échanger meilleures pratiques et analyses de la conjoncture. Parmi les lauréats précédents figurent de prestigieuses entreprises internationales, telles que LEGO, S.C. Johnson, Hermès, Barilla, Yazaki Corporation, Merck AG, Odebrecht, Firmenich et le groupe Bel. Le gagnant de cette année est Huber. Depuis 130 ans, cette entreprise familiale américaine est active dans une large gamme de secteurs et occupe des positions de leader sur des marchés à croissance rapide tels que les hydrocolloïdes, les spécialités chimiques et minérales, ainsi que le bois d’ingénierie.

Le portefeuille d’entreprises de Huber inclut CP Kelco, Huber Engineered Woods et Huber Engineered Materials. Ces dernières fournissent des matériaux transformés à un éventail de secteurs tels que l’alimentation, la pharmacie, les boissons, les produits ménagers, les soins dentaires, le papier, le plastique et la construction.
Fondée en 1883, l’entreprise est détenue par la cinquième génération de la famille. Présente dans plus de 20 pays et employant quelque 4’000 collaborateurs dans le monde, son chiffre d’affaires s’est établi à plus d’USD 1,5 milliard en 2012.

Huber a particulièrement impressionné le jury par les qualités suivantes :

  • Forte inclusivité familiale au cours des 130 dernières années. Toujours entièrement en mains familiales, Huber accueille désormais la sixième génération de la famille qui compte plus de 200 membres. L’entreprise investit énormément dans la formation des membres de la famille à ses activités en particulier, et aux questions relatives aux entreprises familiales en général, et propose des activités communes afin de renforcer la cohésion familiale.
  • Excellence dans la gouvernance de l’entreprise familiale. L’entreprise bénéficie d’une approche hautement structurée, de règles et processus clairs et transparents, et pratique un dialogue intra- et intergénérationnel régulier.
  • Gestion des transitions couronnée de succès. En 2009, alors que les conditions économiques étaient éprouvantes, l’entreprise a brillamment mené à bien la transition des postes de CEO et de Président, jusque-là occupés par des membres de la famille, à des personnes extérieures à la famille.
  • Excellence dans la communication. Le jury a jugé remarquables la communication intense et personnelle de Huber avec ses actionnaires, ainsi que le flux soutenu des échanges entre la famille et l’entreprise.

Selon M. Thierry Lombard, Associé-gérant de Lombard Odier & Cie, une entreprise familiale de banquiers privés depuis sept générations, et Président du Family Business Network International, « Huber est un exemple exceptionnel d’entreprise familiale d’envergure mondiale qui a su rester fidèle à ses racines entrepreneuriales et ses principes directeurs. Je suis hautement impressionné par l’inclusivité de cette entreprise et par la qualité du dialogue au sein de la famille – y compris avec la sixième génération. Cet engagement en faveur de la génération suivante est un point auquel le Family Business Network International accorde une très grande valeur. »

Dominique Turpin, Président de l’IMD, ajoute : « En tant qu’un des leaders mondiaux de la formation et de la recherche pour les entreprises familiales, l’IMD sait que gérer une entreprise familiale de premier plan pendant 130 ans n’est pas une tâche aisée. Cela requiert un esprit innovant, une capacité à s’adapter et un engagement sans faille en faveur de la formation, trois domaines dans lesquels Huber a excellé de génération en génération. C’est à une entreprise particulièrement méritante que revient le Global Family Business Award cette année. »

Benoît Leleux, responsable du Prix et professeur à l’IMD, précise : « Au regard de l’évolution rapide des marchés actuels, l’agilité stratégique et la capacité à s’adapter sont déterminantes pour garantir la pérennité. Les portefeuilles
d’activités doivent être gérés de manière active, avec une répartition des capacités de gouvernance. A cet égard, Huber se distingue par son habileté à combiner les points forts d’une activité familiale avec des capacités de
premier plan en matière de développement de la direction. »

Les entreprises familiales constituent la forme d’entreprise la plus ancienne et la plus répandue à travers le monde. Sources majeures de chiffre d’affaires, d’emplois et de contributions fiscales, elles sont des acteurs-clés du système
économique et souvent des modèles en matière de croissance à long terme, de rentabilité, de stabilité et de survie à travers les crises.
Le trophée du prix, qui est taillé dans du cristal, représente un arbre, symbole de l’entreprise familiale. Il est généreusement offert par la famille Scheufele de Chopard et a été façonné dans les ateliers genevois de cette maison, qui est un autre exemple de réussite d’une entreprise familiale à l’échelle mondiale.

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...