Connexion
/ Inscription
Mon espace

Position de la DFCG sur le projet de loi de Finance 2014

ABONNÉS

Si la DFCG*, exprime sa satisfaction sur le retrait du projet de taxe assise sur l’EBE/ENE, elle reste mobilisée sur le lot d’alourdissements de taux pour diverses taxes existantes et/ou de création de nouvelles taxes.

En particulier, une « surtaxe à l’impôt sur les sociétés » envisagée en remplacement de la taxe sur l’EBE.
Pour la DFCG,la créativité fiscale, qui atteint des sommets depuis plusieurs années, ne peut plus être un palliatif à l'absence de réelles mesures d'économies et les prochaines Assises de la fiscalité ne pourront éluder cette question de fond : la France n'a plus les moyens de son train de vie.

Le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi est une bonne mesure, qu’il faut absolument préserver mais il ne fait que compenser partiellement l'augmentation continue des taxes de toutes natures qui se sont abattues sur les entreprises au cours des cinq dernières années, et ne suffit pas pour véritablement restaurer la compétitivité des entreprises françaises. Il faut aller très vite plus loin vers une simplification et une baisse effective des prélèvements, ce qui ne sera possible, que grâce à une réduction réelle des dépenses publiques. 

*La DFCG est l’association française des directeurs financiers et de contrôle de gestion. Implantée dans 14 régions de France, elle regroupe 3 200 membres de tous les secteurs économiques du pays et organise cette année 10 trophées régionaux. Toutes les tailles d'entreprise sont représentées, de la PME aux groupes internationaux, à l'image du tissu économique français.
www.dfcg.fr

Finance & Gestion : www.finance-gestion.fr

La Lettre des professions financières : www.dfcg.fr/lpf

 

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation