Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier francilien : les biens de plus de 300 000€ font décrocher les prix

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Résultats du baromètre mensuel des prix de l'immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France de MeilleursAgents.com,  basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et 30 septembre 2013 qui se transformeront en actes authentiques de vente dans les 3 prochains mois.

- L'ensemble des prix sont orientés à la baisse.

- Le prix moyen des grandes surfaces parisiennes (3 pièces et plus) baisse de -2% en un mois sur un marché d'achat-revente ralenti.

- Le prix des petites surfaces ne baisse que de  -0,1% grâce à une demande légèrement excédentaire par rapport à une offre pratiquement inexistante.

- La légère hausse des taux d'intérêts est en grande partie compensée par la baisse des prix.

- Confirmation de MeilleursAgents.com, mois après mois, du scénario de baisse des prix parisiens de 0% à -5% sur l'année 2013.

L'amélioration de la situation économique n'est pas suffisante pour écarter la peur du chômage et relancer la machine. Les vendeurs-acheteurs résistent à la baisse des prix pour préserver leur plus-value mais cherchent des prix cassés à l'achat. La hausse progressive des taux (+0,15% depuis juillet) complique l'arbitrage entre optimisation du prix et des conditions de crédit.

Dans ce marché atone, un nombre restreint de vendeurs de grandes surfaces fait face à un nombre restreint d'acheteurs. L'offre et la demande sont presque équilibrées, ce qui explique que les prix ne chutent pas brutalement, mais la tendance reste baissière car les acheteurs sont encore plus hésitants que les vendeurs. Pas simple dans ces conditions de déterminer ou d'ajuster son prix de vente car les retours du marché sont rares.

Sur les petites surfaces, tout a été fait au cours des deux dernières années pour décourager les investisseurs. Encore actuellement, les discussions à l'Assemblée sur la loi Duflot et de nombreux amendements (votés ou écartés) envoient les pires signaux. Malgré tout, les petites surfaces (1 ou 2 pièces) dont la valeur reste inférieure au seuil fatidique des 300 000€, parviennent à résister à la baisse.

Le baromètre mensuel MeilleursAgents.com est calculé sur la base des avant-contrats (promesses de vente ou compromis) signés après expiration du délai légal de rétractation de 7 jours par les agences du réseau MeilleursAgents.com en Île-de-France, quand les données de la Chambre des Notaires de Paris se basent sur les actes authentiques enregistrés dans les offices notariaux.
www.meilleursagents.com



Soyez acteur de la finance responsable ! 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement en immobilier d’entreprise : record(s) battu(s) !

Extrait du Bilan 2018 & Perspectives 2019 du marché français de l'investissement en immobilier d'entreprise publié par Knight Frank France La meilleure année de l'histoire Après un excellent 1e semestre, puis un net ralentissement au 3e trimestre, l'activité s'est de nouveau emballée au 4e trimestre. « Au terme d'une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2% au précédent record de 2007 », annonce Vincent Bollaert,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
L’immobilier de santé intéresse toujours les investisseurs

Bilan 2018 & Perspectives 2019 : retour aux sources et innovations rajeunissent le secteur ! Selon l'actualisation de l'étude de Cushman & Wakefield, les investisseurs continuent de s'intéresser à cette classe d'actifs dont l'avenir se dessine à l'aune du vieillissement inéluctable de la population, de l'accroissement de pathologies chroniques et plus prosaïquement d'un secteur de la santé dont les besoins sont croissants dans un environnement d'économie d'échelle et de maîtrise des coûts. Le...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...