Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Eclairage] D’autres industries se sont déjà réinventées, les banques doivent encore le faire

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

D’après le BearingPoint Institute, la focalisation Client et la capacité d’innover constituent les leviers majeurs de développement des banques. Le secteur bancaire européen traverse une période difficile, rythmée par les multiples réglementations en vigueur, des exigences renforcées en capital et les interventions politiques. Alors que les contraintes réglementaires affectent significativement les conditions d’exercice des métiers bancaires, le BearingPoint Institute publie un rapport détaillé sur la santé du secteur bancaire en Europe et ses moteurs de croissance potentiels.

Ce rapport s’appuie sur les conclusions préoccupantes d’une étude menée sur les 7 derniers exercices de 92 banques - qui représentent 84% des bilans consolidés des banques européennes -, avec, en trame de fond : réduction significative des bilans, 120 000 emplois supprimés, 7 milliards d’euros de poursuites judiciaires,…

Philippe Roubin, associé chez BearingPoint, commente ce rapport : « Il est illusoire de penser que les banques puissent retrouver leurs niveaux de rentabilité d’avant crise. Les changements en cours, au-delà d’une conjoncture difficile, ne sont pas des accidents de parcours mais constituent des données permanentes d’un nouvel environnement auquel les banques doivent s’adapter. La manière dont elles y feront face conditionnera pour certaines leur survie ».

Les réductions de coûts ne contribueront pas éternellement au soutien des marges. En outre le poids des technologies sur les usages bancaires se traduit par des attentes clients renforcées en matière d’intégration multi-canal, de personnalisation, de transparence et de simplicité des offres de services.

Pour relever le défi de la rentabilité, les banques doivent à la fois créer plus de valeur ajoutée pour leurs clients et évoluer vers un modèle plus industriel. D’autres industries se sont déjà réinventées, alors que beaucoup de banques abordent à peine le chemin de la simplification et de l’innovation.

Philippe Roubin conclut : « La réputation des banquiers en Europe a fait couler beaucoup d’encre et nombreux sont ceux qui jugent nécessaire un changement radical du secteur. Des adaptations « tièdes » et des réactions sur l’instant ne seront pas suffisantes. Les banques ne pourront retrouver une croissance rentable qu’en intensifiant leurs efforts d’industrialisation au service d’une meilleure agilité stratégique et d’un développement plus rapide de produits innovants ».

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...