Connexion
/ Inscription
Mon espace

« 30 ans de finance solidaire au CCFD-Terre Solidaire... et après ? »

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

A l'occasion de la semaine de la finance solidaire, le CCFD-Terre Solidaire organise un colloque avec la SIDI, mercredi 6 novembre, au Collège des Bernardins, et lance un nouveau produit d'épargne de partage avec le Groupe Crédit Coopératif.

Le CCFD-Terre Solidaire lançait en 1983, avec des congrégations religieuses et le Groupe Crédit Coopératif, le premier fonds commun de partage (FCP) en Europe, « Faim et Développement ». Dans une synergie innovante, il créait parallèlement une filiale, la SIDI, pour financer des activités économiques dans les pays du Sud.

La finance solidaire : un pari qui rencontre un succès grandissant

La France compte plus d'un million d'épargnants solidaires - contre 272 000 en 2006 - pour un encours de 4,712 milliards d'€. En investissant dans l'économie réelle, l'épargne solidaire a permis en 30 ans de financer plus de 20 millions de petits entrepreneurs dans les pays en développement (Baromètre Finansol 2013).

Une synergie efficace pour financer des petits projets économiques

La création simultanée du fonds « Faim et Développement » et de la SIDI, permet au CCFD-Terre Solidaire depuis 1983, de donner accès au crédit à des porteurs de projets économiques, exclus des circuits bancaires traditionnels de leur pays mais porteurs de projets viables. Développement social et économique sont ainsi portés de façon complémentaire par le CCFD-Terre Solidaire et la SIDI au profit des populations marginalisées.

  • Le FCP Faim et Développement : porté et distribué par le Crédit Coopératif et sa filiale de gestion Ecofi Investissements « Faim et Développement » arrive parmi les premiers fonds de partage en termes d'encours, réparti en trois compartiments : Trésorerie, Solidarité et Equilibre. Il existe également une autre version : Faim et Développement Agir CCFD, commercialisable par tous les réseaux bancaires en France. Les souscripteurs  peuvent choisir de reverser au CCFD-Terre Solidaire 50 ou 75 % des revenus annuels de ce placement. Depuis sa création, le FCP Faim et Développement a rapporté plus de 23 millions d'euros. Il compte aujourd'hui 5 000 souscripteurs.

  • La SIDI (Solidarité internationale pour le développement et l'investissement) : Société d'investissement solidaire, la SIDI est dotée d'un capital de 15,4 millions d'euros, dont  96% sont investis auprès de 65 partenaires dans 30 pays. Elle apporte un appui financier et technique à des structures de financement de proximité (SFP) qui proposent des services d'épargne, de crédit, d'accès au marché et de mutualisation des risques durables. En 30 ans, elle a financé plusieurs millions de petits entrepreneurs urbains et ruraux (plus de 2 millions de bénéficiaires en 2012 dans 30 pays).

Quelques exemples d'initiatives financées par la SIDI et le CCFD-Terre Solidaire

En Afrique du Sud, pays marqué par des inégalités criantes, Tembeka facilite l'accès au crédit pour les créateurs d'activités génératrices de revenus dans les townships. « Tembeka» signifie « digne de confiance », car le taux de remboursement des prêts est exceptionnellement élevé.

En Haïti, grâce au 110 Mutuelles de solidarité, promues par l'association Fonhsud, des communautés rurales du sud du pays peuvent mener des travaux de protection de l'environnement (reboisement), de prévention sanitaire et développer des activités génératrices de revenus.

Au Vietnam, l'action conjointe de la SIDI et du CCFD-Terre Solidaire permet l'équipement de petites unités de production de thé noir dans le nord du pays et l'obtention de la certification bio et équitable.

Innovation : lancement du Compte à Terme Agir pour le CCFD destiné aux personnes morales

A l'occasion de cet anniversaire, le Crédit Coopératif lance un nouveau produit de partage : « le Compte à Terme Agir pour le CCFD », le premier du genre au niveau national. Ce placement de partage « garanti et sans risque » permet aux épargnants, personnes morales, entreprises, de soutenir les projets du CCFD-Terre Solidaire puisque 50% des intérêts perçus sont reversés à l'association. D'un montant minimum de 1 000 euros, ce compte à terme se caractérise par un taux de rémunération fixé à la souscription pour toute la durée du placement.

Le colloque « 30 ans de finance solidaire au CCFD...et après ? »

Mercredi 6 novembre, une journée de conférence-débat réunira banques, institutions de microfinance, ONGs, opérateurs du Sud... Quelles réussites, quelles évolutions, quels défis, comment développer la finance solidaire ? Parmi les intervenants : François Doremus, directeur général du Crédit Coopératif, Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire, Christian Schmitz, directeur général de la SIDI, Mgr Cyprian Lwanga, membre du Conseil d'administration de Centenary Bank, Frédéric Tiberghien, président de Finansol, et la participation d'un responsable politique.

Plus d'informations : http://ccfd-terresolidaire.org/mob/consommer-responsable/epargnesolidaire/

 

Lire la suite...


Articles en relation