Connexion
/ Inscription
Mon espace

Perspectives Macroéconomiques et Analyse des Secteurs de Natixis AM

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

« Une rentrée sous le signe du changement »

Le profil de l'économie mondiale a changé au cours de l'été et les inquiétudes relatives à la zone euro sont moins pesantes,
par Philippe Waechter, Directeur de la recherche économique de Natixis AM .

Les pays industrialisés semblent repartir progressivement de l'avant. En témoigne, le chiffre de croissance de la zone euro du 2ème  trimestre annoncé le 14 août dernier (+ 0,3%) mettant fin à la longue récession à l’œuvre depuis octobre 2011.

L'Europe ne constitue plus le frein qu'elle était à la croissance mondiale et les États-Unis revoient à la baisse les risques de ralentissement durable de leur croissance. C'est ce qui a incité la Fed à modifier son discours.

La situation des pays émergents s'est en revanche dégradée rapidement depuis l'intervention de Ben Bernanke, président de la Federal Reserve, devant le Congrès américain mi-mai. L’annonce d’un possible changement de stratégie monétaire aux États-Unis a provoqué d'importantes sorties de capitaux de ces pays, fragilisant ainsi leurs devises… 

 

« Economies développées vs économies émergentes : un rapport de force qui s'inverse », par Franck Nicolas, Directeur Investissement et solutions clients de Natixis AM.

Plombée ces dernières années par sa crise des dettes souveraines, l'Europe retrouve enfin le chemin de la croissance avec l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni, dont les perspectives sont toujours poussives mais en voie d’amélioration, à en croire l’OCDE.

L’Europe du Sud reste encore problématique car, même si le chômage recule en Espagne, l'Italie continue de souffrir et la Grèce aura probablement besoin d’une restructuration supplémentaire de sa dette.

En tout état de cause, le découplage entre le monde développé et le monde émergent existe bien, mais dans un ordre différent, puisque les économies développées paraissent plus dynamiques. La croissance globale est donc loin d’être garantie, mais cette nouvelle donne est plutôt encourageante… 

www.fr.ngam.natixis.com

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...