Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

L’ANACOFI poursuit ses réflexions sur la gestion de patrimoine pour les particuliers et sur le financement des PME

Communiqué de David Charlet, Président de l'ANACOFI.

Actualité métiers et marché

La rentrée 2013 s’inscrit dans le prolongement de la première moitié d’année pour ce qui est des préoccupations des clients des membres de l’ANACOFI. La fiscalité cristallise toujours autant les inquiétudes des épargnants et l’environnement fiscal, toujours plus dégradé, demeure un sujet majeur de préoccupations, dans la lignée de l’année 2012

Pour ce qui est des produits, le retour de la confiance des particuliers pour la bourse reste timide, malgré une conjoncture meilleure sur les marchés boursiers, mais se concrétise par des demandes de clients pour de l'assistance en gestion de patrimoine. Les clients sont toujours aussi friands de placements dans le non côté.

De son côté, l’Assurance-vie continue de subir une lente érosion.

Enfin, l’immobilier reste soumis à un environnement instable en raison des modifications des règles relatives à la profession et de celles qui vont modifier l’économie de ce marché. Nous avons créé l’ANACOFI IMMO pour relayer notre voix en la matière et mener les nécessaires réflexions et actions.


Actualité travaux et chantiers ANACOFI

Le financement et l’accompagnement des entreprises est plus que jamais le sujet central aujourd’hui, et mobilise notre action.

Les Conférences de l’Entreprise / Entreprises 06 que nous organisons du 21 au 25 octobre (entre Nice, Cannes et Antibes) seront l’occasion de faire le point sur l’état du marché, les acteurs et les actions possibles.

Nos membres, parce qu’ils sont CIF, sont les professionnels de plein droit de l’accompagnement dans la levée de capital et parce qu’ils sont IOBSP, sont ceux de la recherche de crédit.

Nous entendons tenir notre place et apporter notre concours autant que nous le pourrons en la matière. A noter que les entreprises dites de « Conseil en Haut de Bilan » sont passées d’une proportion négligeable déclarant toucher à la Gestion de Patrimoine à plus de 50% en 2012, preuve des réelles synergies de compétences existant dans le domaine.

Nous sommes par ailleurs favorables à ce que les Fonds et capitaux d’Assurance-Vie financent les entreprises, mais nous constatons que si les discours officiels valident des logiques intéressantes, ils ne vont pas toujours au bout des choses et jusqu’aux dispositions qui amèneraient les capitaux vers les petites entreprises.

La création du PEA PME à laquelle nous avons participé va dans le bon sens et prouve qu’un aboutissement est possible en la matière. Toutefois, les textes officiels envisagent toujours l’industrie de la finance et pas assez les petits acteurs du secteur.

L’ANACOFI est favorable à un droit spécifique de « l’artisanat financier de l’accompagnement des entreprises ».

L’ANACOFI vient de publier son rapport public sur les données 2012. Les grandes lignes concernant les données des professionnels de nos métiers y sont détaillées, ainsi que les modifications réglementaires. L’ANACOFI a aussi mis à disposition son livret réglementaire, à destination de ses membres, mais consultable en ligne par tout un chacun. Il liste notamment les obligations de nos professions. Il s’agit d’un document de référence extrêmement complet.


Echange avec les autorités

L’ANACOFI se félicite d’avoir pu échanger avec l’AMF dans le cadre de ses consultations pour son plan stratégique des trois prochaines années et salue la volonté de l’autorité de tutelle de « redonner du sens à la finance ».

L’ANACOFI se reconnaît pleinement dans les trois axes d’action de l’AMF : transparence, confiance des épargnants et financement de l’économie.

Toutefois, nous regrettons les critiques émises et la méconnaissance déclarée par le régulateur de la finance, des acteurs et organisations professionnelles. Dans notre longue réponse à la consultation, nous pensons avoir mis les choses au clair, le plus factuellement possible.

Nous espérons que l’intérêt des entreprises de petite taille sera mieux perçu par l’Autorité de tutelle à l’avenir.

Par ailleurs, l’ANACOFI se félicite du dialogue constructif avec les représentants du Ministère de l’Économie et des Finances qui, début septembre à Bercy, a permis un échange de position global avec l’un des membres du Cabinet du Ministre de l’Economie et plusieurs échanges avec d’autres membres de Cabinets Ministériels ou Présidentiels.

Les actions et chantiers de l’ANACOFI ont été relayés et pour ceux en cours ou à venir, présentés.

Nous entendons poursuivre notre collaboration constructive avec les pouvoirs publics en leur faisant entendre nos avis et propositions qui défendent nos entreprises et nos clients.


David Charlet 
Président

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------



Lire la suite...


Articles en relation