Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’AMF met à jour la liste des sites internet non autorisés proposant du trading d’options binaires

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

 

L’AMF met une nouvelle fois en garde les épargnants sur des campagnes publicitaires agressives sur internet portant sur le trading d’options binaireset annonçant des rendements très importants dans des délais très courts.

Attention, ces sites peuvent évoluer très rapidement et cette liste n’a pas vocation à être exhaustive 

www.01broker.com 

www.ioptioneu.com

www.24option.com 

www.leaderoption.com

www.4xp.com 

www.obmarkets.com

www.50option.com

www.opteck.com

www.60options.com

www.optionbit.com

www.ajbrowdercapital.com 

www.optionet.com

www.bancxp.com

www.optionfair.com

www.banqofbroker.com

www.optionsclick.com

www.banqueoption.com  

www.optionsmarter.com

www.bfmmarkets.com

www.option-world.com

www.bfxoption.com 

www.optionxp.com

www.binarymarkets.com

www.phenixoption.com

www.binoa.com

www.planetoption.com

www.bnry.com

www.prestigebanq.com

www.bocapital.com

www.royaldebank.com

www.bossoptions.com

www.startoptions.com

www.cedarfinance.com

www.stockpair.com  

www.chronoption.com

www.timebinary.com

www.cititrader.com

www.tradecall-invest.com

www.digitoption.com

www.tradequicker.com

www.easyxp.com

www.tradereasy.com

www.ebinaires.com

www.tradersleader.com

www.empireoption.com 

www.traderush.com

www.euoptions.com

www.traderworld.com

www.excitingmarkets.com

www.traderxp.com

www.ezbinary.com 

www.ubinary.com  

www.eztrader.com

www.vipbinary.com

www.fboption.com

www.worldtradeoption.com

www.gfmtrader.com

www.xpertmarket.com

www.gftrades.com

www.xpmarkets.com  

www.globaltrader365.com

www.zeoption.com

www.ikkotrader.com (*)

www.zoneoptions.com

(*) Ce site a également fait l’objet d’une décision du Jury de Déontologie Publicitaire de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité : www.arpp-pub.org/decisions-jdp.html

D’une manière générale, l’AMF conseille très vivement de toujours vérifier si l’intermédiaire financier qui propose ou conseille ces investissements figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France :
Se renseigner : regafi.fr

Bien entendu, si l’intermédiaire concerné ne figure pas sur ce registre, l’AMF invite fortement à ne pas répondre à ses sollicitations.
www.amf-france.org

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation