Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une enquête de State Street démystifie certaines idées reçues sur l’industrie des fonds alternatifs

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les gérants de fonds sont davantage en phase avec les besoins des investisseurs et optimistes devant le changement. Telle est la conclusion d’une enquête mondiale, effectuée par State Street1en collaboration avec Preqin auprès d’environ 400 principaux gérants de hedge funds, de fonds de private equity et de fonds immobiliers.

Intitulée « The Next Alternative: Thriving in a New Fund Environment » [Le prochain modèle alternatif : Prospérité dans un nouvel environnement de gestion], cette étude révèle que la demande des investisseurs d’une plus grande transparence, de frais moins élevés et d’une plus grande liquidité au niveau du fonds sont trois des cinq principaux vecteurs de changement pour les gérants de fonds dans les cinq prochaines années.

« Pour creuser l’écart avec la concurrence, les gérants de fonds alternatifs doivent répondre aux nouvelles exigences des investisseurs et des régulateurs tout en assurant l’excellence de leurs opérations et un niveau de performance élevé » commente George Sullivan, vice-président exécutif et responsable monde du groupe Alternative Investment Solutions (AIS) de State Street. « La dé-marginalisation progressive de cette classe d’actifs permet de démystifier certaines idées reçues sur l’industrie qui ont empêché les investisseurs comme les gérants de fonds de tirer parti de certaines opportunités ».

Les idées reçues les plus fréquentes sur le secteur des fonds alternatifs incluent notamment les notions suivantes :


Idée reçue : les gérants de fonds alternatifs ont été réticents à offrir une plus grande transparence sur la performance et le risque des fonds

- Réalité : les gérants communiquent davantage d’informations aux investisseurs, plus fréquemment.Le volume d’informations communiquées sur les positions, le risque et la performance a augmenté chez 44% des gérants de fonds depuis 2008, et 16% des autres prévoient de le faire dans les cinq prochaines années.


Idée reçue :
l’ère des changements majeurs dans le secteur des fonds alternatifs est largement derrière nous.

- Réalité : En raison d’une concurrence plus intense, les gérants de fonds alternatifs réévaluent leur structure de tarification et cherchent d’autres moyens de différencier leur offre par le biais de nouvelles stratégies produits et d’investissement.


Idée reçue : la réglementation du secteur freine la croissance et l’innovation

- Réalité : bien qu’elle soit pesante pour beaucoup, la réglementation accrue qui caractérise la période actuelle présente aussi l’opportunité pour les gérants de se distinguer de leurs concurrents et de tirer profit de l’appétit des investisseurs pour davantage de transparence et de supervision.

 
Principales tendances et mutations possibles dans le secteur au cours des cinq prochaines années :

Expansion régionale : 18% des gérantsprévoient de se développer dans de nouvelles régions d’ici 2018

Davantage de comptes gérés : 26 % ont introduit les comptes gérés à leur gamme au cours des cinq dernières années, et 18% prévoient de le faire d’ici 2018

Davantage de fonds hybrides : 58% affirment que les structures de fonds hybrides, qui combinent des caractéristiques des hedge funds traditionnels et des véhicules de private equity, augmenteront au cours des cinq prochaines années

Augmentation des activités de fusion et d'acquisition : 10% des gérants de fonds prévoient d’acquérir une autre société dans les cinq prochaines années, comparé à 7% l’ayant déjà fait au cours des cinq dernières années

Accéder à l’intégralité de l’enquête www.statestreet.com/ourbusiness/

 tate Street Corporation (NYSE : STT) est l’un des premiers prestataires mondiaux de services financiers aux investisseurs institutionnels, spécialisé dans les services d’investissement et de gestion d’actifs, de recherche et d’analyse financière et de courtage. Avec 19 800 Mds€ d’actifs sous conservation et sous administration, et 1 700 Mds€ d’actifs sous gestion au 30 juin 2013, State Street intervient sur plus de 100 places financières dans le monde, y compris aux États-Unis, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.
www.statestreet.com/fr/fr/

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...