Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une enquête de State Street démystifie certaines idées reçues sur l’industrie des fonds alternatifs

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les gérants de fonds sont davantage en phase avec les besoins des investisseurs et optimistes devant le changement. Telle est la conclusion d’une enquête mondiale, effectuée par State Street1en collaboration avec Preqin auprès d’environ 400 principaux gérants de hedge funds, de fonds de private equity et de fonds immobiliers.

Intitulée « The Next Alternative: Thriving in a New Fund Environment » [Le prochain modèle alternatif : Prospérité dans un nouvel environnement de gestion], cette étude révèle que la demande des investisseurs d’une plus grande transparence, de frais moins élevés et d’une plus grande liquidité au niveau du fonds sont trois des cinq principaux vecteurs de changement pour les gérants de fonds dans les cinq prochaines années.

« Pour creuser l’écart avec la concurrence, les gérants de fonds alternatifs doivent répondre aux nouvelles exigences des investisseurs et des régulateurs tout en assurant l’excellence de leurs opérations et un niveau de performance élevé » commente George Sullivan, vice-président exécutif et responsable monde du groupe Alternative Investment Solutions (AIS) de State Street. « La dé-marginalisation progressive de cette classe d’actifs permet de démystifier certaines idées reçues sur l’industrie qui ont empêché les investisseurs comme les gérants de fonds de tirer parti de certaines opportunités ».

Les idées reçues les plus fréquentes sur le secteur des fonds alternatifs incluent notamment les notions suivantes :


Idée reçue : les gérants de fonds alternatifs ont été réticents à offrir une plus grande transparence sur la performance et le risque des fonds

- Réalité : les gérants communiquent davantage d’informations aux investisseurs, plus fréquemment.Le volume d’informations communiquées sur les positions, le risque et la performance a augmenté chez 44% des gérants de fonds depuis 2008, et 16% des autres prévoient de le faire dans les cinq prochaines années.


Idée reçue :
l’ère des changements majeurs dans le secteur des fonds alternatifs est largement derrière nous.

- Réalité : En raison d’une concurrence plus intense, les gérants de fonds alternatifs réévaluent leur structure de tarification et cherchent d’autres moyens de différencier leur offre par le biais de nouvelles stratégies produits et d’investissement.


Idée reçue : la réglementation du secteur freine la croissance et l’innovation

- Réalité : bien qu’elle soit pesante pour beaucoup, la réglementation accrue qui caractérise la période actuelle présente aussi l’opportunité pour les gérants de se distinguer de leurs concurrents et de tirer profit de l’appétit des investisseurs pour davantage de transparence et de supervision.

 
Principales tendances et mutations possibles dans le secteur au cours des cinq prochaines années :

Expansion régionale : 18% des gérantsprévoient de se développer dans de nouvelles régions d’ici 2018

Davantage de comptes gérés : 26 % ont introduit les comptes gérés à leur gamme au cours des cinq dernières années, et 18% prévoient de le faire d’ici 2018

Davantage de fonds hybrides : 58% affirment que les structures de fonds hybrides, qui combinent des caractéristiques des hedge funds traditionnels et des véhicules de private equity, augmenteront au cours des cinq prochaines années

Augmentation des activités de fusion et d'acquisition : 10% des gérants de fonds prévoient d’acquérir une autre société dans les cinq prochaines années, comparé à 7% l’ayant déjà fait au cours des cinq dernières années

Accéder à l’intégralité de l’enquête www.statestreet.com/ourbusiness/

 tate Street Corporation (NYSE : STT) est l’un des premiers prestataires mondiaux de services financiers aux investisseurs institutionnels, spécialisé dans les services d’investissement et de gestion d’actifs, de recherche et d’analyse financière et de courtage. Avec 19 800 Mds€ d’actifs sous conservation et sous administration, et 1 700 Mds€ d’actifs sous gestion au 30 juin 2013, State Street intervient sur plus de 100 places financières dans le monde, y compris aux États-Unis, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.
www.statestreet.com/fr/fr/

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...