Connexion
/ Inscription
Mon espace

État de l'Union: les Européens attendent des actes

ABONNÉS

Déclaration du Président du CESE*, Henri Malosse

« L’union européenne peut-elle encore sortir de l'isolement dans lequel elle se trouve face aux Européens? 
Pour la 1ère fois, José Manuel Barroso a consulté au travers du Président du Comité économique et social européen, la société civile avant de prononcer son discours sur l'État de l'Union qu'il voulait plus proche des citoyens.
C'est bien tard à juste 8 mois des élections européennes de mai prochain car la méfiance ne cesse de grandir dans les populations touchées par l'austérité et gagnées par les doutes sur ce que l'Europe peut vraiment apporter dans leur vie quotidienne.
J'avais insisté auprès du Président José Manuel Barroso sur l'importance de mettre les Européens au cœur du projet pour que l'Europe ne fasse pas partie du problème mais soit perçue comme la solution pour améliorer la vie des gens.

Des actions concrètes sont attendues sur le terrain et notamment pour corriger les excès de certains textes européens - telle la directive Bolkenstein qui a conduit à légaliser le dumping social -, lutter plus efficacement contre l'évasion fiscale, réduire drastiquement l'excès de règlementation, faire enfin une place aux jeunes dans la société européenne, recréer des Emplois dans l'Industrie...

Les propositions avancées par le Président de la Commission européenne dans son discours prononcé ce jour, sur  l'emploi,  les jeunes et les entreprises européennes vont dans le bon sens mais elles doivent être concrétisées dès maintenant, par la mise en place des moyens budgétaires nécessaires.

Il ne sert à rien de dire que tout va bien pour que les citoyens le croient et surtout le voient : seules des actions déterminées et immédiates pourront faire renaître la confiance dans l'Europe.
Et les Européens ne peuvent plus attendre".

*CESE: Comité économique et social européen assure la représentation des différentes composantes à caractère économique et social de la société civile organisée. Il constitue un organe institutionnel consultatif, établi en 1957 par le traité de Rome. Grâce à sa mission de consultation, ses membres, et donc les organisations qu'ils représentent, peuvent participer au processus décisionnel de l’UE. Il compte 353 membres venus de l'Europe entière, qui sont nommés par le Conseil.

www.eesc.europa.eu/?i=portal.fr.the-committee

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation