Connexion
/ Inscription
Mon espace

Money market funds play a critical role in the short term financing markets and regulation should not put them at risk

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

The Association of the Luxembourg Fund Industry (ALFI) expresses its concern over the “Proposal for a Regulation of the European Parliament and of the Council on Money Market Funds” unveiled by the European Commission in Brussels on 4 September 2013.

We are concerned about the impact of this regulation,” says Marc Saluzzi, Chairman of ALFI. “Money Market Funds represent 15% of the European investment fund industry. They are important source of short-term financing for the economy. The rules proposed by the Commission, especially those on eligible assets and diversification, are too stringent and even exceed the rules governing UCITS, which is unjustified.

The proposal furthermore requires Constant Net Asset Value (CNAV) funds to hold a 3% cash buffer, which would impact this category of money market funds even harder. CNAV funds represent 50% of European money market funds.

ALFI believes that it is dangerous to extend “buffer” rules, which were initially designed for the banking sector, to investment funds which are already highly regulated. Mr Saluzzi explains: “The cost of capital buffers are simply too high for CNAV money market funds, particularly in the current low-interest environment.” The capital buffer will, in addition, create problems for fund managers which offer this product globally, especially if the US SEC doesn’t apply the same regulation.

According to ALFI, European clients find the accessibility, diversification, liquidity and yield offered by money market funds a compelling alternative to bank deposit or securities. CNAV funds appeal to a large number of investors as they offer operational efficiency, simplicity of tax treatment and accounting ease.

Mr Saluzzi concludes: “Money market funds play a critical role in the short term financing markets. Regulation should not put them at risk.”

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...