Connexion
/ Inscription
Mon espace

Corporate Credit Market Snapshot au 30 Août 2013

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Extrait de l’analyse de Muzinich & Co

A l’exception du High Yield européen, l’ensemble des marchés actions et obligataires US et européens ont chuté en août. Des données économiques positives aux US ont supporté les anticipations d’une réduction du QE3 dès septembre, un facteur susceptible d’entrainer une hausse des taux d’intérêt à long terme.

En conséquence, les Treasuries ont connu une volatilité intra mensuelle significative. La performance de l’obligataire US résulte essentiellement des mouvements sur les Treasuries US, plutôt que d’inquiétudes d’investisseurs sur le crédit, et la poursuite des sorties des fonds obligataires.

Tous les regards seront tournés vers la Réserve Fédérale mi-septembre, et son orientation du futur QE3. Les investisseurs vont également surveiller les autres problèmes exogènes au crédit, tels la Syrie, ainsi que les débats sur le budget américain et le plafond de la dette.

Au cours de ces deux derniers mois, nous avons pu observer un découplage entre les marchés de taux US et européens, comme en témoigne le changement des rendements relatifs.
Le High Yield US affiche actuellement un rendement de 112 pbs supérieur aux crédits similaires européens, soit une hausse de 68bps depuis le plus haut du marché le 9 mai. Nous pensons que ceci reflète avant tout les mouvements sur les Treasuries US et la conséquence du sell-off technique sur les taux US.

Pour la rentrée, nous nous attendons à recevoir des nouvelles économiques à la fois positives et négatives, qui entraineront des mouvements à la hausse et à la baisse des taux gouvernementaux, qui entraineront eux-mêmes des mouvements techniques sur les autres marchés obligataires.
Alors que les investisseurs pourraient ne pas apprécier la volatilité concomitante à de tels mouvements, nous pensons que les fondamentaux du crédit restent solides et que, en l’absence de problèmes de crédit dans l’immédiat, les investisseurs devraient continuer de se concentrer sur les rendements à long terme offerts par le High Yield et ses flux réguliers de coupons, plutôt que de regarder les perturbations du « mark to market ».

www.muzinich.com/

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...