Connexion
/ Inscription
Mon espace

Aviation et tourisme : rationalisation et croissance verte en perspective ?

ABONNÉS

Le débat général de la vingtième session de l’Assemblée générale de l’Organisation Mondiale du Tourisme a mis en lumière le lien entre la politique du tourisme et celle du transport aérien. Les pays participants ont réclamé une coordination plus étroite entre ces deux politiques, faisant valoir que trop souvent, ces secteurs interdépendants étaient dissociés (chutes Victoria, Zambie/Zimbabwe, 28 août).

Les délégations des 120 États Membres de l’OMT intervenant à la vingtième session de l’Assemblée de l’OMT ont débattu des politiques de transport aérien dans leur pays respectif et ont préconisé des mesures et initiatives pour assurer une meilleure connectivité.

Les questions comme la simplification des formalités de visa, le besoin de rendre les aéroports plus conviviaux pour les visiteurs, la taxation, les accords de ciel ouvert et l’impact des compagnies à bas coût ont fait partie des sujets débattus.

Plus d’un milliard de touristes ont passé les frontières internationales au cours de 2012 dont la moitié est arrivée à destination par transport aérien.

Le rôle de l’aviation dans l’économie verte

La protection de l’environnement est un autre défi à relever en ce qui concerne la coordination du tourisme et de l’aviation, en particulier la contribution de cette dernière aux changements climatiques.

À l’heure actuelle, le transport aérien contribue directement à hauteur de 2% des émissions mondiales de CO2 d’origine humaine et à juste 1% du PIB. La croissance annoncée du trafic aérien provoquerait, si la situation demeurait inchangée , une multiplication par quatre des émissions de CO2 du transport aérien d’ ici 2050.

Les voyages et le tourisme, en y incluant le transport aérien de passagers, représentent en tout 5% environ à la fois des émissions de CO2 et du PIB à l’échelle mondiale. Il est vrai que le transport aérien de passagers, pris séparément, aura peut-être du mal à devenir durable. En revanche, les voyages et le tourisme pris ensemble, sachant que le transport aérien y occupe une place cruciale, pourront peut-être non seulement s’inscrire dans une logique de durabilité, mais être également un moteur de la croissance verte.

Pour en savoir plus : Politiques de tourisme et de transport aérien, 20e session de l’Assemblée générale de l’OMT

 

Notre newsletter mensuelle Inspirations est consacrée aux débats sur les enjeux auxquels nos sociétés font face, cliquez ici pour la découvrir.

 

Lire la suite...


Articles en relation