Connexion
/ Inscription
Mon espace

Après l’AFG hier, la CNCIF et la CNCEF saluent ce premier pas en direction du financement des PME/ETI

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Pierre Moscovici a annoncé la mise en place de mesures favorables à l’épargne longue en actions qui devrait permettre de collecter 5 Mds€ via :
- un support d’épargne financière destiné aux particuliers. Plafonné à 75 000€, il  pourrait drainer 4 Mds€ vers les PME/ETI ;
- le relèvement du plafond du PEA «classique». Passant de 132 000 à 150 000 €,  il permettrait de collecter 1 Md€ supplémentaire.

Pour Stéphane Fantuz, Président de la CNCIF et Didier Kling, Président de la CNCEF « il s’agit bonne opportunité pour les Français de se réconcilier avec l’entreprise et de diversifier leur patrimoine qui se concentre aux 2/3 sur l’immobilier, tout en dynamisant leur patrimoine financier trop exposé aux actifs à court terme et à faible rendement (Livrets bancaires, fonds en euros…). »

Le nouveau produit d'épargne s’adressera à toutes les entreprises de moins d’1 Md€ de capitalisation et accueillera les actions de PME et ETI cotées et non cotées ainsi que les obligations détenues indirectement via des parts de fonds. « Cela  permettra une plus grande sécurité pour les épargnants » estiment les deux associations.

En France, on estime actuellement que le besoin requis pour assurer le financement des PME/ETI éligibles s’élèverait à 27 Mds€ alors que le patrimoine financier des ménages est estimé à 2 700 Mds€. « Nous serons bien entendu vigilants afin que les besoins de financement des entreprises soient couverts le plus largement possible » plaide Didier Kling.

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------



Lire la suite...


Articles en relation