Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Européens de plus de 50 ans craignent que l'inflation n'érode leur capital retraite

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Selon une étude paneuropéenne* menée par Allianz en collaboration avec Allianz Global Investors, de nombreuses personnes âgées de 50 à 70 ans ne sont pas certaines de pouvoir maintenir leur style de vie actuel une fois à la retraite et pensent devoir épargner davantage pour y parvenir.

- Dans tous les pays à l'exception de l'Autriche, l'inflation est citée comme le plus grand risque financier lors de la retraite.
- Dans les sept pays européens étudiés, les plus de 50 ans sont relativement autonomes en termes de planification financière, mais beaucoup d'entre eux reconnaissent avoir fait des erreurs au niveau de leurs plans de retraite.
- Un tiers déclare avoir planifié trop tardivement leur retraite et un quart estime ne pas avoir épargné suffisamment.

Nick Smith, responsable des ventes retail Europe d’Allianz, précise : « Les épargnants sont confrontés à un environnement incertain, où le risque d'inflation, la volatilité et les défis posés par les processus de réforme les contraignent à s'adapter. Les personnes qui épargnent pour la retraite doivent s'inspirer de l'expérience des plus de 50 ans, notamment parce que la dernière décennie a montré qu'il est difficile de prendre en compte les différents risques d'investissement. »  

* Etude menée auprès de 1402 personnes âgées de 50 à 70 ans, disposant d’un haut revenu et vivant dans sept pays européens - Autriche, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suisse et Royaume-Uni. 60% étaient des hommes, 40% des femmes (avec quelques disparités locales : aux Pays-Bas, seuls 36% des personnes interrogées étaient des femmes).

www.allianzgi.fr

Lire la suite...


Articles en relation