Connexion
/ Inscription
Mon espace

Volatilité des marchés émergents : la confiance des investisseurs reviendra graduellement

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

« La croissance du PIB chinois ne sera pas inférieur à 7%. Le spectre d’un atterrissage économique brutal s’éloigne. »

Par Asoka Wöhrmann, Directeur des Investissements chez Deutsche AWM. 

Les mesures politiques de libéralisation et de déréglementation auront un impact négatif sur la croissance économique à court terme. Toutefois, elles seront largement compensées par des projets dans l’infrastructure et des mesures d’allégement fiscales pour les PME chinoises.
La confiance des investisseurs reviendra graduellement, mais il faudra du temps pour récupérer la totalité des flux sortis des marchés émergents. Cependant, il est excessif de comparer cette situation à la crise asiatique de 1997. Les marchés émergents sont mieux positionnés aujourd’hui qu’il y a seize ans, grâce notamment à un endettement plus faible et mieux structuré. 

Dans certains marchés émergents, le PIB baissera à court terme. A moyen terme, les perspectives sont plus positives en raison de la demande croissante des pays industrialisés. Les faibles taux de change favorisent la compétitivité des marchés émergents. Par ailleurs, les hausses ponctuelles de l’inflation dans ces pays n’engendreront pas forcément un nouveau cycle haussier des salaires. 

Alors que la croissance des pays BRIC s’affaiblit, d’autres pays prennent le relai : les perspectives pour le Mexique et les pays de l’ASEAN sont bonnes. La Corée du Sud et Taiwan devraient voir une hausse significative de leurs PIB au troisième trimestre.

Les perspectives sont moins encourageantes pour les pays avec des déficits budgétaires tels que l’Afrique du Sud, la Turquie et l’Inde, ainsi que l’Indonésie et le Brésil à un moindre degré. 

www.dws-investments.com

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...