Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : le gouvernement envisage d’augmenter les frais de mutation de 3,8 à 4,5% en 2014 et 2015

BE - Culture & Société
ABONNÉS

« C’est exactement la mesure inverse qu’il aurait fallu prendre », explique Maël Bernier, directrice de la communication d’Empruntis.com.

« Soyons clairs : augmenter les droits de mutation, cela revient à exiger du particulier qu’il dispose d’un apport plus important pour acquérir son bien immobilier.
Pourquoi ? Tout simplement parce que les droits de mutation font partie de ce qu’on appelle communément « frais de notaire » et aujourd’hui les banques ne les financent pas. Le particulier qui veut acheter son logement doit donc disposer des fonds suffisants pour couvrir ses différents frais », explique Maël Bernier.

« Augmenter cette taxe payée par tous les acquéreurs c’est aussi mettre un nouveau frein à la fluidité du marché immobilier qui tourne déjà tellement au ralenti. Et ce sera évidemment encore plus compliqué pour les jeunes primo-accédants qui n’ont pas pu se constituer une grosse épargne et dispose donc d’un très faible apport », conclut Maël Bernier.

www.empruntis.com/

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation