Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marché immobilier : " ce n'est pas parce qu'il se vend beaucoup de Logan que cela fait baisser le prix des Ferrari ! "

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Résultats de l’enquête réalisée de mai à juin par d’immonot.com, auprès d'un panel de notaires réparti sur toute la France.

La tendance de l'activité cet été
L’augmentation du nombre des compromis signés de 18 à 23% en 2 mois, semble, en partie, le fruit de l'abondance des annonces proposées sur les sites notariaux, et d’un phénomène saisonnier lié à l'approche des vacances.
Acquéreurs et vendeurs s'empressent de conclure, redoutant qu'après la période estivale les conditions de la rentrée leur soient moins favorables. Un emballement ne devrait pas se poursuivre cet été : les prévisions d'activité pour les 2 mois à venir demeurent très en retrait avec seulement 9% des sondés qui demeurent optimistes.

La tendance des prix
Ces prévisions pessimistes sur l'activité des tous prochains mois s'accompagnent d'anticipations d’une baisse des prix. Le coût d'arrêt enregistré ce mois-ci sur la baisse des taux laisse augurer leur remontée en automne.
Pour le moment, avec un niveau de transactions réduit à 664 000 contre 800 000 en 2011, ce sont surtout les biens de qualité et à petit prix qui s'échangent. Cela maintient un niveau de prix artificiellement élevé.Comme le remarque, avec humour, un notaire de Dordogne, " ce n'est pas parce qu'il se vend beaucoup de Logan que cela fait baisser le prix des Ferrari ! ". La plupart des mesures annoncées par le gouvernement n'apparaissent pas de nature à changer cette tendance. L'encadrement des loyers n'incite pas les investisseurs à venir sur le marché, la libéralisation des taux de transaction risque de pénaliser les acquéreurs. Seule l'imposition des plus-values dont le délai maximum pourrait être ramené de 30 à 22 ans, devrait faciliter les échanges sur le marché peu vivace des résidences secondaires.

Le conseil des notaires 
A plus long terme, le pessimisme des notaires demeure ou s'accentue : 75%, contre 67% deux mois plus tôt, conseillent la vente d'un premier logement avant l'acquisition d'un second. Pour les terrains, l'indécision prend des proportions importantes, faisant un bond de 6  à 16%. Les conseils à l'achat se réduisent de 40 à 34%, signe que l'inquiétude gagne sur l'évolution du marché. A ce propos, Me Le Besnerais à Mortain en Normandie précise : " les prix sont en hausse seulement pour les terrains agricoles, les terrains à bâtir n'étant pas concernés par cette tendance ".

Évolution de l'environnement économique
Les derniers chiffres publiés par l'Insee le 23 juillet dernier semblent contredire le pessimisme engendré par les déclarations des économistes sur la santé de notre économie. Le climat général des affaires s'améliore et le moral des industriels continue de progresser avec un score de 95 contre 93 un mois plus tôt. Ce qui semble donner en partie raison au chef de l'Etat. Pour autant, cela ne signifie pas encore que la reprise est là, le nombre des chômeurs continuant à croître inlassablement…

Enquête disponible sur : www.immonot.com/tendance-marche-immobilier-notaire.html

Immonot.com, site du Groupe Notariat Services, créé en 1967 par Louis Reillier, notaire de profession, est spécialisé dans les nouvelles technologies : le Groupe conçoit et réalise des sites internet, les magazines « Notaires » et « immonot », des supports de communication et des prestations graphiques pour la profession notariale. Immonot.com, premier site immobilier notarial, propose aux internautes 80 000 annonces de notaires réparties sur toute la France, des actualités juridiques, fiscales et immobilières.

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation