Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'été des gestions françaises - FinanceCom AM, une gestion fidèle à ses engagements

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

FinanceCom Asset Management est une jeune société de gestion, créée en 2008. Ses fondateurs, Jean-Marc Divoux et Jean-Philippe Scholler, ont développé un modèle de gestion flexible qui repose sur l’analyse des cours et sur un objectif de volatilité faible, défini pour chaque fonds proposé. L’objectif ici n’est pas de prédire ce que vont faire les marchés mais de les accompagner en procédant à des ajustements de portefeuille lorsque des tensions trop fortes se font sentir. Les fonds sont investis sur les obligations internationales, les actions des pays développés, celles des pays émergents et les actifs monétaires de la Zone Euro. Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds FCOM Diversifié Vol 4.

Quels sont les principales caractéristiques du fonds FCOM Diversifié Vol 4 ?

Nous avons développé en interne un modèle de gestion permettant de faire varier l’allocation de chacune des poches (obligations internationales, actions pays développées et pays émergents) en fonction de la tendance et de la volatilité. Chaque poche fonctionne de manière totalement indépendante. Depuis son lancement, le fonds a traversé sereinement plusieurs phases de marché difficiles en adaptant systématiquement son exposition pour préserver les performances passées.

Quel est votre positionnement actuel ?

Au regard de nos critères, nous avons procédé à la reconstitution progressive de la poche « actions pays développés » qui représente actuellement environ 35% de l’encours du fonds. Notre exposition aux produits obligataires est quant à elle descendue à 7% et se situe actuellement aux alentours de 15%. Il faut dire que la volatilité actuelle des marchés obligataires, particulièrement sensibles à la situation que nous connaissons, est très élevée. Pour l’année en cours, la performance de FCOM diversifié Vol 4 est voisine de 4%.

Qu’en est-il des marchés émergents ?

Sans surprise, leur contribution à la performance du fonds est négative pour cette année. Cela dit, ils n’ont, au maximum, représenté que 12% du portefeuille. Leur impact a donc été limité. A présent, leur poids n’est d’ailleurs plus que de 8% de l’actif du fonds après avoir été temporairement réduit à 3%.

Quels sont les atouts de votre fonds dans le contexte de marché actuel ?

Nous délivrons une performance régulière sur la durée et notre perte maximale est limitée d’une part par la diversification du portefeuille en termes de classes d’actifs et de zone géographiques, et d’autre part par la méthodologie de gestion du risque que nous avons développée. Dès le départ, l’objectif que nous nous étions fixé était de faire du fonds une alternative crédible aux fonds en euros. Après un peu plus de 4 ans, le contrat est rempli et, alors que les doutes continuent de planer sur les fonds en euros, la pertinence de FCOM Diversifié Vol 4 est plus que jamais confirmée en tant que fonds de cœur de portefeuille.

 

A consulter également :

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...