Connexion
/ Inscription
Mon espace

Sociétés de gestion entrepreneuriales, nous sommes les « pigeons » oubliés

BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’amendement « pigeons » issu du dialogue ouvert fin 2012 entre le gouvernement, les startup et les entreprises hightech, n’inclut malheureusement pas les sociétés de gestion d’actifs indépendantes, pourtant détenues par leurs dirigeants et salaries, malgré les demandes répétées de l’AFG.

Pour New City Initiative, think tank de sociétés de gestion entrepreneuriales à Paris, il s’agit d’une injustice au sein même de l’entrepreneuriat français. Nous sommes plus de 600 sur la Place, dont près de la moitié sont entrepreneuriales. Certaines d’entre nous sont réunies au sein du groupe de réflexion New City Initiative, qui compte actuellement 45 membres en Europe. Ensemble, nous représentons plus de 350 Mds€ sous gestion et employons plusieurs milliers de personnes.

Sommesnous alors moins entrepreneurs que les autres ?
Nos sociétés sont exclusivement détenues par leurs dirigeants et salaries et se développent dans une démarche entrepreneuriale. Nous n’engendrons pas de risques systémiques. Nos métiers consistent principalement à gérer et à commercialiser des fonds pour des clients qui nous font confiance et avec lesquels nous alignons nos intérêts.

Le quart du flottant des sociétés du SBF 120 est détenu par les OPCVM et mandats que nous gérons (source AFG). Il est anormal de voir que nos efforts pour soutenir l’entrepreneuriat en France dans le secteur financier ne soient pas reconnus au même titre que les autres sociétés commerciales.
Loin de la « finance casino », les sociétés de gestion membres de NCI prônent des valeurs d’indépendance, de transparence et de responsabilité. Nous développons un savoir‐faire apprécié par des investisseurs du monde entier.

Pourtant, nous faisons face à un double écueil : l’image écornée de l’ensemble du secteur financier et une méconnaissance de ce que nous entreprenons. Il est en effet plus facile pour un entrepreneur high‐tech de vendre au grand public la toute nouvelle résolution d’écran qu’il propose sur un téléphone que pour un gestionnaire d’actifs d’expliquer à ce même public la création (risquée) d’un fonds d’investissement !

Il est grand temps pour nos politiques de discerner les différents « visages » de la finance. Si nous voulons préserver les PME financières indépendantes et ainsi la compétitivité de la place parisienne, nous demandons en conséquence au gouvernement, qui a promis, il y a quelques semaines, suite aux assises de l’entrepreneuriat, de renforcer le dispositif « pigeons » dans la loi de Finances 2014, à ne pas être les derniers « pigeons ».

New City Initiative est un think tank de réflexion propose un point de vue professionnel et autonome dans le débat sur l’avenir de la régulation financière. NCI donne la parole aux sociétés indépendantes et entrepreneuriales qui alignent entièrement leurs intérêts sur ceux de leurs clients.

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation