Connexion
/ Inscription
Mon espace

Nouvelle résidence de la ville de Paris à la Cité internationale

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Deux ans après la signature de l’accord foncier entre la Ville de Paris, l’Etat, la Chancellerie des universités de Paris et la Cité internationale universitaire de Paris, les premiers projets concrets voient le jour à la Cité internationale. C'est le cabinet AAVP Architecture Vincent Parreira qui a été sélectionné pour réaliser une résidence de la Ville de Paris qui accueillera 190 étudiants et chercheurs à la Cité internationale, au 156, rue Paul Vaillant Couturier, dans le 14ème arrondissement. Le jury était composé d’adjoints du maire de Paris, de la déléguée générale de la Cité internationale, de la Mairie du 14ème, du 1er adjoint au maire de Gentilly et d’Espacil Habitat, bailleur désigné par la Ville de Paris pour l’opération. Trois autres cabinets ont également participé au concours : Laurent Niget, Petitdidier-Prioux et Bruno Rollet.

La présence étudiante : un trait d’union entre territoires

Avec cette résidence, la Ville de Paris et la Cité internationale réaffirment leur volonté de s’inscrire dans un rapport ouvert avec leur environnement territorial et urbain. Trait d’union entre Paris et Gentilly, le site s’ouvre sur la Communauté d’Agglomération du Val de Bièvre. Si le projet retenu affirme la présence de la Cité internationale et de l’entrée dans Paris, il répond également à l’hétérogénéité urbaine du quartier et à la Coulée Verte de Gentilly. Grâce à des perspectives généreuses, la résidence offrira une vue nouvelle sur cette partie méconnue de la Cité internationale, en particulier la Maison des Arts et Métiers avec laquelle elle partagera un jardin.

De nombreuses réalisations à venir entre la ville et la Cité internationale universitaire de Paris

Outre cette résidence, la Ville de Paris et la Cité internationale travaillent à accueillir davantage de chercheurs comme ceux de l’Institut d’Etudes Avancées (IEA) dans le Pavillon Victor Lyon, ou ceux d’une résidence en élaboration dans le parc Ouest. Près de 300 logements seront ainsi créés par la Ville dans un cadre partenarial. L’accord foncier permet également à la Cité internationale de créer 1550 logements dans 8 nouvelles maisons : trois pays pourront édifier leur maison (650 logements) sur le parc Est, dans lequel sera également construite une maison financée par la Région Ile de France (A/NM/A - Agence Nicolas Michelin & associés) qui offrira 140 logements ; quatre maisons (750 logements) seront enfin construites sur le parc Ouest, à l’horizon 2017, permettant de nouer des partenariats avec des universités et pays étrangers. Ce projet d’aménagement marque une volonté commune : faire de la Cité internationale un campus exemplaire à l’international, sur le plan urbain et sur le plan de la vie étudiante, comme de l’accueil des étudiants et chercheurs étrangers.

La Ville de Paris s’engage pour le logement étudiant et chercheur

Avec ces projets, la Ville de Paris réalise les objectifs ambitieux qu’elle s’était fixés en 2001 et 2008 en faveur des étudiants et des chercheurs. 7800 logements sociaux auront ainsi été financés pour les étudiants, et 500 pour les chercheurs. Outre cet effort quantitatif, la Ville de Paris a porté une attention particulière à la qualité architecturale et d’aménagement intérieur de ses résidences. Les projets retenus sont audacieux, les logements spacieux (18m² et plus) et modernes, et des espaces de convivialité, des balcons et jardins sont généralement proposés aux étudiants et chercheurs.

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation