Connexion
/ Inscription
Mon espace

Etude annuelle sur l'actionnariat salarié des entreprises du SBF120

ABONNÉS

Debory ERES* publie la nouvelle édition de son étude sur l'actionnariat salarié des grands groupes cotés français au moment où le Parlement Européen a voté, début 2013, une ligne budgétaire pour créer un Centre Européen pour l'Actionnariat Salarié dans chaque pays afin de faciliter l'information et la formation des entreprises, des salariés et du public.

Basée sur des données publiques et des informations issues de l'EFES (Fédération Européenne de l'Actionnariat Salarié), l'étude analyse l'actionnariat salarié des entreprises du SBF120 de 2005 à 2012.

  • En matière d'actionnariat salarié collectif, en 2012, la France fait toujours la course en tête au niveau européenmais ce leadership masque une hétérogénéité des situations entre les entreprises du CAC40 et celles du NEXT80.
  • L'actionnariat salarié des grandes entreprises en France reste le plus "démocratique" d'Europe. 

 Carte d'identité de l'actionnariat salarié en France et en Europe

2012

France

Europe

Best in class
(ou 2ème
)

Taux démocratisation

49,1%

28,2%

Suède - 39,9% 

Source : EFES, Debory ERES - Etude Actionnariat Salarié France 2013

 

  • Pour la première fois depuis la crise financière, le nombre d'actionnaires salariés en Europe a cessé d'augmenter en 2012 et est resté stable en France. Le contexte économique difficile a eu un impact négatif sur le pourcentage d'entreprises françaises ayant proposé de nouveaux plans 2011/2012, sur la part des salariés (dirigeants et non dirigeants) dans le capital des sociétés ainsi que sur la capitalisation détenue par les salariés.

Carte d'identité de l'actionnariat salarié en France

 

2011

2012

Pourcentage d'entreprises proposant un plan d'actionnariat salarié

95,3%

96%

Pourcentage d'entreprises avec un plan « démocratique »

86,2%

86,7%

Pourcentage d'entreprises ayant proposé de nouveaux plans en 2011/2012

43,8%

40%

Nombre de salariés actionnaires(en millions de personnes)

3,8M

3,8M

Taux de démocratisation (1)

51,5%

49,1%

Part du capital détenue par les salariés (non dirigeants)

3,87%

3,66%

Part du capital détenue par l'ensemble des salariés (y compris les dirigeants)

5,04%

4,93%

Capitalisation détenue par les salariés (en Mds€)

67Md€

52Md€ 

Source : EFES, Debory ERES - Etude Actionnariat Salarié France 2013

 

L'analyse des opérations ouvertes à l'ensemble des salariés réalisées depuis 2005 a permis de définir 4 types d'entreprises en fonction du nombre d'opérations réalisées et du pourcentage de capital détenu par les salariés :

  • 13% des entreprises du SBF120 (25% du CAC40) ont une très forte culture d'actionnariat salarié : plus de 7% du capital est détenu par les salariés ou plus de 6 opérations ont été réalisées depuis 2005;
  • 18% (28% du CAC40) ont une forte culture d'actionnariat salarié : moins de 7% du capital détenu par les salariés et entre 3 et 6 opérations depuis 2005 ;
  • 35% ont une volonté changeante ou fortement soumise aux aléas du marché : moins de 7% du capital détenu par les salariés et de 1 à 3 opérations depuis 2005 ;
  • 35% (10% du CAC40) n'ont aucune culture d'actionnariat.

L'année 2012 confirme que 25% environ des entreprises du SBF120 réalisent des opérations d'actionnariat salarié avec une plus forte proportion dans les entreprises du CAC40 :

  • Depuis 2005, 47% en moyenne des entreprises du CAC40 ont ouvert le capital à tous leurs salariés contre seulement 15% de leurs homologues du NEXT80.
  • En 2012, 23% des entreprises du SBF120 (40% des entreprises du CAC40 et 11% des entreprises du NEXT80) ont ouvert le capital à l'ensemble de leurs salariés.

Résultats complets de l'étude disponibles sur www.partageduprofit.com

*Debory ERES accompagne ses grands clients cotés et non cotés dans leurs projets d'actionnariat salarié et d'épargne salariale et retraite en France et à l'international, notamment en créant des fonds dédiés sur mesure en architecture totalement ouverte et en mettant en œuvre des solutions de gestion actif/passif pour les régimes de retraite. Debory ERES gère plus de 750 M€ dans des fonds communs de placement disponibles dans les dispositifs d'épargne salariale et retraite. www.debory-eres.com

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...