Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Agenda] Kilele Africa 2013 :1er Sommet international pour la création et le développement des affaires en Afrique

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Kilele Africa 2013, le premier Sommet international pour la création et le développement des affaires en Afrique, se tiendra à l’Ile Maurice du 4 au 6 décembre prochains.

Premier grand rendez-vous mondial consacré aux perspectives d’investissement et à la réalité des affaires en Afrique, Kilele Africa 2013 réunira l’ensemble des parties prenantes - chefs d’entreprises de tous pays, investisseurs, gestionnaires de fonds, représentants gouvernementaux et dirigeants de Chambres de Commerce africaines - autour de trois thématiques :

  • « Opportunités » (jour 1),

  • « Expériences » (jour 2),

  • « Risques, Gains et Pérennité » (jour 3).

 

« Notre objectif premier est de permettre aux participants d’explorer les meilleurs moyens de mettre sur pied des opérations commerciales ou industrielles durables et responsables » déclare Chris Norman, Managing Partner de BMO Africa et co-initiateur du projet Kilele Africa. « Dans cette optique, les intérêts de tous doivent impérativement être pris en compte : tant ceux des entrepreneurs, qui recherchent un retour sur investissement acceptable pour leurs investisseurs, que ceux des pays africains hôtes, pour lesquels il est crucial que les opérations menées sur leur sol par les entreprises internationales soient en adéquation avec leurs propres objectifs de développement. »

 

Plusieurs personnalités de premier plan comptent déjà parmi les intervenants présents au Sommet :

 

  • Bob Collymore, CEO de Safaricom, le premier opérateur de téléphonie mobile du Kenya (plus de 17 millions d’abonnés), évoquera l’émergence en Afrique de modèles économiques perturbateurs, à travers l’expérience de son entreprise. Safaricom est en effet devenu un acteur majeur de l’économie kenyane grâce à son service M-Pesa Mobile Banking.

  • Ravinder Sikand, de Deloitte East Africa, présentera les fusions et acquisitions en Afrique et plus particulièrement les approches à privilégier dans le contexte africain : identification des candidats potentiels, joint-venture avec un partenaire local ou prise de contrôle à 100%, financement local ou international… le tout sur la base d’expériences et de cas vécus.

  • Arnaud Lagesse, CEO du groupe GML, mettra en lumière les obstacles rencontrés d’un point de vue panafricain et donnera des pistes de réussite basées sur des expériences couronnées de succès.

  • le Professeur Pumela Msweli, Doyenne de la Faculté de Management et de Droit de l’Université de Limpopo (Afrique du Sud), fera le point sur les ressources humaines qualifiées en Afrique : comment identifier et attirer des professionnels qualifiés, comment développer la main d’œuvre dans les zones où des conflits ont interrompu le processus de formation et laissé de nombreux jeunes adultes non formés. Elle présentera également des exemples de projets développant la main d’œuvre des secteurs publics et privés.

  • De nombreux orateurs analyseront des modèles économiques perturbateurs dans le domaine de la téléphonie, mais aussi de la banque et de la distribution. Ils aborderont également l’évolution du consommateur africain, les législations commerciales en Afrique, les aspects de la Supply Chain, les partenariats Public-Privé,  et bien d’autres thèmes encore.

 

« De l’analyse des opportunités selon les spécificités des pays aux retours d’expérience d’acteurs économiques majeurs, en passant par l’évaluation objective des profils de risques : tout concourra à dresser un portrait réaliste des potentialités de l’économie africaine » commente François de Senneville, responsable du desk Afrique du cabinet Lazareff Le Bars et co-initiateur de Kilele Africa. « Les participants pourront ainsi bénéficier de grilles de lecture précises  (...)

 

Pour en savoir plus: Kilele Africa 2013

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...