Connexion
/ Inscription
Mon espace

Dynamique économique en Ile-de-France : le parc tertiaire en perspective

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Lors de la traditionnelle Soirée estivale de l’ORIE le 4 juillet, sous la présidence de Marie-Anne Belin, également directrice générale de la SEMAVIP, se sont réunis plus de 300 professionnels de l’immobilier d’entreprise pour assister aux échanges portant sur le thème « Dynamiques économiques en Ile-de-France : le parc tertiaire en perspective », en présence de deux invités d’honneur, Jean Daubigny, préfet de la Région Ile-de-France et Alain Amédro, vice-président du Conseil Régional d’Ile-de-France en charge de l’aménagement du territoire et notamment de la révision du SDRIF.

Les résultats de l’étude ont mis en évidence la nécessité de renforcer la fiabilité des sources de l’estimation du parc de bureaux en Ile-de-France, dont la méthode est quasi-unique au monde.

Le groupe de travail a renforcé la méthode existante en constituant une base de données des livraisons de bureaux en Ile-de-France en partenariat avec les conseils en immobilier et organismes d’études de la place : BNP Paribas Real Estate, CBRE, DTZ, Explore, HBS Research – La Place de l’Immobilier, IAU Ile-de-France et Jones Lang Lasalle. D’autres devraient bientôt les rejoindre.

Ont été mis en évidence les attentes des utilisateurs en matière d’implantation immobilière : l’accessibilité reste le critère majeur notamment eu égard aux problématiques de ressources humaines. Le nouveau projet de transport annoncé par le gouvernement, et partie intégrante du SDRIF qui prône le polycentrisme, modifiera certainement les logiques d’implantation.

La multiplication des gares interconnectées d’ici 2030, et leur diffusion massive en périphérie de Paris, éléments présentés par Hervé Dupont, ingénieur des ponts, des eaux et des forêts au CGEDD (MEDDE) et pilote de l’étude ORIE intitulée Pôles tertiaires qui sera publiée en février 2014, va contribuer à la poursuite du desserrement des activités en proche couronne, le long des axes de transport en commun structurants.

Les 72 gares du Grand Paris ne créeront pas 72 pôles tertiaires. Des arbitrages seront faits par le marché face au 17Mm² de locaux d’activités économiques programmés dans les CDT supérieurs à la croissance de 28 000 emplois/an supplémentaires, qui ne sont pas tous tertiaires.

*ORIE : Observatoire Régional de l’Immobilier d’Entreprise  est une instance d’échanges, de concertation et d’études, réunissant plus de 130 membres issus des différents métiers de l’industrie immobilière (aménageurs, promoteurs, investisseurs, utilisateurs, conseils, experts, enseignants-chercheurs, Etat et collectivités territoriales). En 2013, l’ORIE poursuit ses réflexions sur les Pôles tertiaires, sur l’empilement des normes et son impact sur le processus de production et d’exploitation des immeubles de bureaux, sur l’amortissement et sur les normes IFRS.

www.orie.asso.fr

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation