Connexion
/ Inscription
Mon espace

Bernanke, à nouveau meilleur ami des marchés

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Commentaire de Fabrice Cousté, Directeur Général de CMC Markets France

Le virage à 180° du discours de Bernanke sur l’assouplissement monétaire est salué par les marchés.

Les marchés de changes et des matières premières sont à nouveau en ébullition. La paire Euro/Dollar US a subi un « swing » étourdissant hier, en cours de séance, avec une variation de 400 pips. La monnaie unique s’est appréciée de 1,28 USD à 1,32 USD en quelques heures, un rebond étonnant alors que la parité s’inscrit dans une tendance baissière depuis des mois, compte tenu du regain de vigueur de l’économie américaine, solide soutien au cours du billet vert.

Les métaux précieux se sont eux aussi renchéris, l’once d’or renouant pour la première fois depuis près d’un mois avec un niveau de 1 285 USD. La progression du prix du métal jaune avoisine les 6% sur les cinq dernières séances, entraînant dans son sillage les cours du platine et du palladium.

La raison de ce sursaut ? Comme souvent ces derniers mois, ce sont les propos de Ben Bernanke, le patron de la banque centrale américaine qui ont galvanisé les cambistes et les investisseurs. Conscient de l’importance que revêt la politique monétaire de la Réserve Fédérale pour l’orientation des marchés financiers, Ben Bernanke a opté pour une révision des anticipations − favorables à un resserrement monétaire progressif d’ici 2014 – qu’il avait formulées il y a un mois.

Non, la Réserve Fédérale n’est pas disposée, dans l’immédiat, à diminuer son programme de rachat d’actifs. Pour plusieurs membres de la FED comme pour Ben Bernanke, la reprise économique américaine doit encore montrer davantage de gages de pérennité, en particulier sur le marché de l’emploi, avant qu’un sevrage progressif des injections de liquidité et qu’une hausse des taux d’intérêt se matérialisent. Ben Bernanke a donc rassuré sur le maintien du « Quantitative Easing » pour le second semestre, qu’il justifie par la convergence d’une inflation très modérée, d’un taux de chômage encore trop élevé et de restrictions budgétaires. Et quand bien même l’objectif d’un taux de chômage à 6,5% serait atteint, le processus de resserrement monétaire ne serait pas immédiatement déclenché.

Conséquence, le billet vert a réagi à la baisse, les cambistes anticipant une dilution de sa valeur encouragée par la profusion de liquidités sur les marchés. Par corrélation, l’éloignement du resserrement monétaire soutient aussi l’appréciation actuelle du prix de l’or et des métaux précieux.

Avec cette vision plus « prudente » vis-à-vis de la reprise de l’activité américaine, la Réserve Fédérale semble faire le choix de satisfaire les marchés. Mais prolonger plus longtemps le « dopage monétaire » comporte aussi le risque de compliquer le retour à la réalité pour les investisseurs boursiers, habitués depuis quelques années à composer avec l’afflux de liquidités massif sur les marchés. Une médication dont il faudra bien se passer, dans un contexte de retour avéré à la croissance économique.

www.cmcmarkets.fr

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...