Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’industrie des Cleantech en France au 2ème trimestre 2012 :

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le Club Cleantech de l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC), vient de publier son baromètre des levées de fonds Cleantech en France au 2ème trimestre 2012 en collaboration avec le site GreenUnivers et Ernst & Young.

Au 2ème trimestre 2012, les investisseurs en capital ont alloué 90,85 millions € dans 18 entreprises du secteur des Cleantech en France.

Les investissements sont en très forte évolution ce trimestre : ils ont été multipliés par 2,8 par rapport aux 32,86 millions au 1er trimestre 2012. Ainsi avec 124 millions € investis dans 30 entreprises des Cleantech le 1er semestre 2012 se situe à un niveau comparable aux 6 premiers mois de 2011 où 121 millions € avaient été investis dans 35 Cleantech.

Au cours du 2nd trimestre 2012, 7% des investissements (6,5 millions) ont été alloués à 6 nouvelles opérations. Le solde représente des opérations réalisées lors de nouveaux tours de financement : 8 financées par le Capital Risque pour 18 millions €, et 4 par le Capital Transmission pour 66,4 millions €.

Avec 4 opérations, le secteur du recyclage concentre 58% des montants investis. Les investissements dans les énergies renouvelables continuent d’afficher une baisse significative par rapport aux trimestres précédents, et totalisent sur ce 2ème trimestre 2012 seulement 7,6 millions €, près de 2 fois moins que le trimestre précédent.

Les trois plus importantes opérations publiques ont totalisé 58,3 millions €, soit 64% des capitaux alloués. Il s’agit en premier lieu de la société Sepur, intervenant dans la collecte et la gestion des déchets, qui a levé 40 millions € auprès de Fondations Capital. Vient ensuite Acoem (ex 01dB-Metravib), spécialiste du traitement de l’air, avec 10 millions € levés via Evolme. Et enfin, Delta Recyclage, soutenu par Demeter Partners, Soridec, Amundi Private Equity Funds, CM-CIC Investissement, qui ont apporté collectivement 8,3 millions €.

Sophie Paturle, Présidente du Club Cleantech AFIC souligne : « Ce 2ème trimestre 2012 est un très bon cru en termes des montants investis. Il confirme toutefois la tendance observée depuis plusieurs mois : une réduction du nombre d’entreprises accompagnées dans les énergies renouvelables « éco-énergies », et un regain d’intérêt pour les métiers plus matures dans les éco-industries, le recyclage, le traitement de l’air et de l’eau. Le sommet de Rio+20 en juin dernier a permis de remettre l’accent sur la nécessité de faire progresser la cause de l’environnement et du développement durable. Malgré des avancées réelles, les réalisations sont encore insuffisantes. Espérons que la mobilisation annoncée des parties prenantes trouvera une traduction effective dans nos économies.»

A l’occasion de son dîner annuel le Club Cleantech AFIC a accueilli Erick Orsenna comme invité d’honneur. Ecrivain et membre de l’Académie française, Erick Orsenna a souligné le rôle de la ville éternelle qui doit tendre vers un modèle de développement durable, tout en facilitant les échanges et rester le témoin de notre identité culturelle. Erik Orsenna a rappelé l’importance de promouvoir un développement dans le temps, porteur de sens, et respectueux de l’humanité, qu’il s’agisse de la préservation de la planète comme des activités financières, et il a salué à ce double titre l’action engagée des membres du Club Cleantech AFIC.

JS

Lire la suite...


Articles en relation