Connexion
/ Inscription
Mon espace

Rencontres du Cercle des économistes : 12 propositions pour un retour de la confiance

ABONNÉS

Déclaration finale des rencontres du Cercle des Économistes* organisées à Aix-en-Provence le 7 juillet 2013.

L’économie mondiale, entre urgences et long terme.
Jamais le monde ne s’est trouvé confronté à une telle difficulté de gérer les décalages entre horizons temporels. Le choc des temps, c’est le décalage entre le temps du politique et celui des populations et des institutions. C’est aussi le conflit entre le temps court de la finance et celui de l’entreprise.

Les difficultés à sortir de la crise cristallisent ce conflit des temps. Notre défi consiste à penser la transition vers une croissance équilibrée et soutenable en réconciliant la nécessité d’aller vite avec celle de protéger les catégories vulnérables. 

En Europe, la crise de la zone euro est loin d’être résolue mais l’urgence est aussi à de nouvelles politiques de relance de la croissance. En France, l’urgence porte sur les réformes structurelles. La jeunesse est la grande sacrifiée de la période que nous traversons. C’est pourquoi le Cercle des économistes a organisé le concours « Inventez 2020 ! La parole aux étudiants ».

12 propositions pour un retour de la confiance :

En Europe, toute sortie de crise passera par deux conditions : un agenda réaliste de réduction des déficits publics et des transferts d’épargne du Nord vers le Sud :

1. Mettre en place un mécanisme européen unique de restructuration et résolution des banques.
2. Mener une gestion des risques en faveur de l’investissement de long terme.
3. Instituer une assurance-chômage européenne contracyclique.

Pour la France, six mesures destinées à accélérer le choc de compétitivité :

4. Basculer le CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) en baisse des cotisations sociales en 2014.
5. Poursuivre la réforme du marché du travail par un meilleur dialogue social, en simplifiant le système de branches (passer de 600 à 40 branches).
6. Mettre en place une réforme des retraites qui ne s’applique qu’aux nouveaux entrants, afin d’amorcer la transition vers un équilibre structurel.
7. Mener une politique d’offre dans l’immobilier (libérer le foncier), le transport et la distribution.
8. Provoquer une rupture technologique dans l’industrie de l’environnement, en réorientant le crédit impôt recherche pour la R&D dans les secteurs des énergies et des technologies propres.
9. Pour un État efficace, éliminer les doublons de structure par une architecture simplifiée des collectivités territoriales et des agences ne s’appuyant pas sur des taxes affectées.

La jeunesse représente un atout formidable pour la France. Toute politique de la jeunesse passe par un transfert de ressources vers les jeunes, qui pourrait atteindre 1 à 2 points de PIB :

10. Créer un « contrat jeunesse » : une allocation monétaire contre l’engagement contractuel à chercher un emploi ou suivre une formation qualifiante, en faveur des 1,9 millions de jeunes qui ne sont ni étudiants, ni employés, ni en formation.
11. Multiplier par dix les écoles de la deuxième chance.
12. Favoriser l’insertion des jeunes sur le marché du travail :
- Accorder un droit à l’apprentissage pour tout jeune
- Défiscaliser les périodes d’essai et les cumuls emploi études

Déclaration complète sur www.lesrencontreseconomiques.fr

*Le Cercle des économistes est aujourd’hui un acteur majeur du débat économique français, composé de 30 membres, tous universitaires qui ont exercé ou qui exercent des fonctions privées ou publiques. Chacun de ses membres a des approches et des compétences différentes, garantissant ainsi une richesse des débats mais une conviction les rassemble,  la nécessité d’offrir un espace de dialogue démocratique entre économistes à travers différentes activités.

www.lecercledeseconomistes.asso.fr

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...