Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'investissement productif, le parent pauvre des politiques publiques

BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’abondante épargne des ménages français ne doit pas cacher que la France, dans sa globalité, manque d’épargne, plus particulièrement, d’épargne de long terme. Bon an, mal an, elle importe ainsi près de 40 Mds€ de capitaux (2% de son PIB) pour financer ses investissements, publics et privés, se mettant ainsi à la merci des choix et arbitrages des investisseurs internationaux.

Cette épargne, insuffisante pour couvrir les besoins nationaux, est l’objet d’une âpre concurrence entre trois types d’emplois : la dette publique, le logement et les investissements productifs. Ces derniers apparaissent jusqu’ici comme le parent pauvre des politiques publiques de l’épargne alors qu’ils constituent la condition de la croissance de demain.

La situation est d’autant plus préoccupante que les entreprises, notamment les PME-ETI, dont le financement est largement intermédié, risquent d’être pénalisées dans les années à venir par les effets des évolutions prudentielles : Bâle III, Solvabilité II… Celles-ci redéfinissent largement les marges de manœuvre du secteur financier et sa capacité à accompagner les entreprises dans leurs projets de développement.
Au regard des menaces pesant sur la capacité des entreprises à rebondir après la crise actuelle, la CCI Paris Ile-de-France considère qu’il est urgent d’engager une profonde réforme des incitations publiques, pour remettre l’épargne des Français au service de la croissance. Cette réforme doit s’articuler autour des axes suivants :

- Simplification et stabilisation du cadre fiscal pour encourager la prise de risque et l’investissement de long terme, notamment à travers une taxation des plus-values mobilières non préjudiciable aux intérêts del’entreprise et de ses actionnaires ;

- Incitations adaptées au développement d’une épargne longue s’investissant en titres d’entreprises, par exemple, en exonérant fiscalement les épargnants choisissant des contrats d’assurance-vie en unités de compte, après 12 ans de détention ;

- Réorientation d’une partie de l’épargne réglementée vers le financement des investissements productifs, en s’appuyant sur les ressources excédentaires du Fonds d’épargne de la Caisse des dépôts ;

- Modernisation des dispositifs d’épargne salariale et d’épargne retraite, notamment en fusionnant l’intéressement et la participation, et en redynamisant le PEA grâce à l’élargissement des titres éligibles aux obligations de long terme.

Pour engager véritablement la France sur la voie d’un choc d’offre, il est impératif de réorienter l’épargne nationale vers l’investissement productif. Sans ce préalable, les entreprises françaises n’auront plus les moyens de leurs stratégies et seront obligées d’aller chercher des capitaux hors de nos frontières.

Consultez le rapport www.etudes.cci-paris-idf.fr

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...