Connexion
/ Inscription
Mon espace

Cartographie 2013 des risques et tendances sur les marchés financiers et pour l’épargne publiée par l’AMF

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Plus de cinq ans après le déclenchement de la crise, le régulateur dresse à mi-2013 un tableau des principaux risques affectant aujourd’hui les marchés financiers. La diversité des marchés, les évolutions de l’épargne des ménages et de la gestion collective ainsi que leurs conséquences sur le financement de l’économie, la protection des investisseurs et la stabilité financière sont analysées à l’aune de ces risques.
Le contexte économique et financier reste aujourd’hui marqué par des tensions financières persistantes, avec une interaction encore significative entre risque souverain et risque bancaire, notamment en Europe.

L’édition 2013 met particulièrement l’accent sur les risques suivants :
- Des risques macro financiers toujours élevés, dépendants de la capacité et de la crédibilité de plusieurs Etats européens à consolider de façon appropriée leurs finances publiques dans un contexte économique dégradé ;
- Des difficultés pour les établissements financiers comme les entreprises non financières à restaurer ou à conforter leurs conditions de profitabilité ;
- Des risques de rupture de liquidité sur certains marchés, du fait de l’opacité des transactions, du trading à haute fréquence et de la réduction du market making des banques;
- Une prise de risques excessive par des investisseurs en quête de rendements dans un environnement de bas niveau des taux d’intérêt, avec un risque de bulle obligataire, d’allocation sous-optimale de l’épargne et de surendettement de certains acteurs lorsque les conditions de crédit seront moins favorables ;
- Des besoins accrus en collatéral, avec des risques plus importants liés à la réutilisation, la transformation et au renchérissement du collatéral de bonne qualité en période de tensions financières ;
- Des difficultés d’accès aux marchés toujours prégnantes pour les émetteurs (et plus particulièrement les PME), conduisent à des modes de financement alternatifs par les compagnies d’assurance et les fonds notamment, mais aussi à d’autres solutions comme la titrisation ou le financement participatif dont le développement doit être accompagné d’une régulation adaptée.

Dans un but de protection de l’épargne et de renforcement de la confiance des investisseurs, l’AMF suit de manière attentive les risques de mauvaise commercialisation. Pour préserver le bon fonctionnement des marchés, elle a également adapté ses outils de surveillance et son activité de contrôle et d’enquête de manière à prendre en compte des pratiques ou produits jugés plus sensibles (trading haute fréquence, dérivés de gré à gré, etc.).

Enfin, elle est très impliquée au sein des instances européennes et internationales à l’heure de la révision des directives MIF et Abus de marché, de la mise en œuvre du règlement EMIR ou des négociations en cours sur le shadow banking et l’encadrement des fonds monétaires.

ww.amf-france.org

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Marché des obligations vertes et sociales : une dynamique soutenue en 2018

Selon  les chiffres de Dealogic, un montant total de 149 Mds€ a été émis par plus de 300 émetteurs, avec en tête la Chine à 16%, les États-Unis à 14%) et la France à 11%. Crédit Agricole CIB est convaincue que cette tendance se poursuivra en 2019 et table sur 180 Mds€ d'émissions nouvelles. « Le volume continuera à croître et devrait atteindre un montant de 180 milliards en équivalent euros en 2019, notamment grâce à l'activité des émetteurs asiatiques et des sociétés non financières. En 2018,...