Connexion
/ Inscription
Mon espace

Signature de l’arrêté d’extension de la convention collective de la production cinématographique

ABONNÉS

À l’issue de près de dix ans de négociation, l’arrêté d’extension de la convention collective de la production cinématographique conclue le 19 janvier 2012 a été signé le 1er juillet. Il entrera en vigueur au 1er octobre 2013.

Conforme à l’engagement pris par Michel SAPIN, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et Aurélie FILIPPETTI, ministre de la culture et de la communication le 14 mars dernier, cette extension permet de doter ce secteur essentiel de la création française, porteur de rayonnement culturel, de compétitivité et d’emploi dans notre pays, d’un cadre commun de régulation sociale au bénéfice des salariés comme des entreprises, comme ont su le faire la quasi-totalité des branches professionnelles (97 % des salariés sont couverts par une convention collective en France).

Pour tenir compte de l’impact de cette convention collective pour les productions cinématographiques les plus fragiles, comme l’ont souligné les travaux du médiateur Raphaël Hadas-Lebel, les ministres ont fixé la date d’effet de l’arrêté d’extension au 1er octobre 2013, permettant que soit conclu un avenant, avant cette date, modifiant certains paramètres de la convention collective afin de mieux tenir compte de la situation des films économiquement les plus fragiles.

Les ministres appellent donc solennellement les partenaires sociaux à poursuivre, dans un esprit de responsabilité, le dialogue afin de conclure cet avenant.

L’objectif est que ces modifications puissent prendre effet le 1er octobre prochain, en même temps que la convention collective étendue. La Direction générale du travail et le Centre National du Cinéma et de l’Image animée apporteront chacun leur appui pour la préparation et la tenue d’une nouvelle commission mixte paritaire dans les jours qui viennent.

Par ailleurs, la ministre de la culture et de la communication affirme très clairement la volonté du Gouvernement de faire évoluer d’ici à la fin de l’année, en s’appuyant sur les travaux des assises pour la diversité du cinéma, les dispositifs de soutien au cinéma pour qu’ils contribuent de façon plus forte à la préservation de la diversité de la production cinématographique notamment en renforçant le financement des films économiquement les plus fragiles.

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...