Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une start-up française s'attaque à l'apnée du sommeil, qui toucherait 5 à 15% des Français

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Méconnue du grand public, l’apnée du sommeil toucherait pourtant près de 5 millions de personnes en France, selon le rapport sommeil du Ministère de la Santé . Non diagnostiquées et sans traitement, ces malades  en ressentent souvent les effets et s’exposent à des incidences plus ou moins graves allant de la dépression à certains cancers…  

L’apnée du sommeil, un véritable enjeu de santé :

Le ronflement est souvent considéré comme un symptôme bénin, peu pris au sérieux. Toutefois, 1 adulte sur 3, soit 15 millions de personnes en France, ronfle régulièrement. Selon les études réalisées, environ 5 millions de ronfleurs sont apnéiques. De même, 5 à 15% de la population souffrirait d’apnée du sommeil et environ 90% ne seraient pas diagnostiquées.

Résultant d’un dysfonctionnement mécanique, l’apnée du sommeil correspond à un arrêt de la respiration pendant le sommeil, provoquant un manque d’oxygénation et des micro-réveils. En effet, face à une situation d’arrêt de la respiration, le cerveau envoie un message d’alarme à l’ensemble du corps et provoque le réveil de la personne.

Pour obtenir un sommeil réparateur, diverses phases se succèdent de manière cyclique tout au long de la nuit. Or, à chaque micro-réveil, l’organisme recommence un nouveau cycle empêchant, dans les cas les plus sévères, d’atteindre le cycle de sommeil paradoxal, le plus réparateur.

Les premiers symptômes sont la fatigue, la somnolence, le ronflement… souvent attribués à d’autres facteurs comme le stress, le changement de saison, un rhume, ce qui rend le diagnostic plus complexe.

Et pourtant les risques sont nombreux et connus : hypertension, AVC (Accident Vasculaire Cérébral) ou infarctus, cancer (dégradation de la cellule dû au manque d’oxygène), somnolences excessives, diabète de type 2, dépression, troubles de l’érection, de la vessie, baisse de la libido, du plaisir…Les solutions proposées jusqu’à présent pouvaient apporter une réponse temporaire ou partielle : les machines à Ventilation par Pression Positive Continue restent encombrantes et peu discrètes et ont un cout financier important pour la sécurité sociale (1000 euros par an/personne), la chirurgie visant à retirer une partie du palais est  irréversible et inefficace dans le traitement d’une apnée du sommeil puisque l’origine ne se situe pas dans le palais et l’orthèse de laboratoire, réalisée intégralement par un dentiste, est efficace mais son prix est compris entre 500 et 800 euros dont seulement une partie est prise en charge par la sécurité sociale.

Oniris, la solution contre le ronflement et l’apnée du sommeil :

C’est pour répondre à cet enjeu de santé publique que le Docteur Gérard Vincent et ses fils, Mathieu et Thibault, ont créé Oniris, première et unique entreprise française à se positionner sur ce marché. Mettant en commun leurs expertises respectives, ils  créent un laboratoire en 2008, avant de créer une structure dédiée, Oniris.

S’inspirant des orthèses de laboratoire, sortes d’attelles spécialisées pour les mâchoires, ils mettent au point une version auto-personnalisable et réglable faisant l’objet de plusieurs brevets.

L’action mécanique de l’orthèse permet ainsi de positionner la mâchoire inférieure en avant et de libérer la circulation de l’air dans le pharynx.

Constituée de deux gouttières reliées par des barrettes de différentes longueurs, l’orthèse Oniris est personnalisable, grâce à son procédé thermo-formable, sans l’aide d’un professionnel de santé. Restant en place pendant la nuit grâce à une bonne rétention au niveau des gouttières et grâce à la possibilité d’articulation, l’orthèse est confortable et l’adaptation se fait assez aisément. De plus, l’orthèse reste une solution discrète pour préserver sa vie en collectivité ou en couple…

Avant son lancement, l’orthèse a fait l’objet d’une étude clinique multicentrique3 dont les conclusions mettent en avant une mise en œuvre simple permettant une efficacité rapide avec des résultats comparables à ceux obtenus avec des orthèses de laboratoires. De plus, toujours selon cette étude clinique, l’orthèse Oniris peut améliorer l’efficience de la prise en charge de l’Apnée du Sommeil grâce à son coût dans un contexte médico-économique tendu.

L’avancée majeure de l’orthèse Oniris est de proposer une solution simple et efficace aux personnes souffrant d’apnée du sommeil favorisant ainsi son dépistage et sa prise en charge. Avec un prix de vente de 69 euros, elle est la solution adaptée la plus économique.

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation